Menu Close
Que va changer la 5G ? Joshua Sortino / Unsplash, CC BY

Dossier : 5G, des ondes de choc ?

On pense à la 5G comme une amélioration du réseau de téléphonie mobile, mais la rapidité des communications 5G devrait permettre de connecter bien plus que nos téléphones. Une rapidité suffisante pour un Internet des objets, connectés entre eux, permettant captation et analyse de données ou applications de réalité virtuelle. Face à de telles annonces, pas étonnant que technophiles et sceptiques s’affrontent, car ce n’est pas tant la technologie elle-même que ses conditions d’utilisation qui posent question.

La 5G : qu’est-ce que c’est ? Comment ça marche ?

En 5G, il sera possible de diffuser en direct des vidéos de très haute qualité. Alex Bracken/Unsplash, CC BY-SA

Xavier Lagrange (IMT Atlantique) nous explique comment fonctionne cette nouvelle technologie. La 5G permet d’accélérer la transmission des données, mais en se basant que les mêmes protocoles que la 4G : il s’agit d’une communication en parallèle. Le réseau est « configurable », et sera même, à terme, « virtualisé ». Un autre changement par rapport aux générations précédentes : l’utilisation de nouvelles bandes de fréquences, nécessitant l’installation de nouvelles antennes.

Tout est-il à jeter dans la 5G ?

FrankHH/Shutterstock

Sylvain Colombero, Federico Pigni et Pierre Dal Zotto (GEM) expliquent comment la modification des infrastructures numériques devrait notamment permettre de réduire les zones qui ne sont pas couvertes par le réseau actuel.

La 5G, une nouvelle phase de la révolution digitale – mais plutôt pour 2025-2035

Jack Sloop/Unsplash, CC BY

Pour l’instant, il y a en fait peu de certitudes sur ce que la 5G va changer dans nos interactions sociales et nos rapports au monde, et Valéry Michaud (Neoma Business School) nous rappelle que si nous avons tendance à surestimer l’impact à court terme des nouvelles technologies, nous sous-estimons leurs effets sur le long terme.

Vie privée et risque d’un « capitalisme de la surveillance », l’oublié des débats sur la 5G

F. Muhammad/Pixabay

Yannick Chatelain (GEM) regarde les projets de « villes intelligentes » que pourraient permettre les hauts débits de la 5G au prisme du « capitalisme de la surveillance », dans lequel nos données sont entre les mains de quelques multinationales.

Les enjeux géopolitiques de la 5G

Andrew Harnik/AFP

C’est aussi la possibilité de captage et de transfert massif de données qui sous-tend l’irruption de la 5G dans les relations internationales, décrypte Christine Dugoin-Clément (IAE).

Want to write?

Write an article and join a growing community of more than 114,800 academics and researchers from 3,732 institutions.

Register now