Menu Close

Ademe (Agence de la transition écologique)

L’Ademe est l’opérateur de l’État pour accompagner la transition écologique et énergétique. C’est un établissement public à caractère industriel et commercial (EPIC) placé sous tutelle conjointe du ministère de l’Écologie, du Développement durable et de l’Énergie et du ministère de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche.

Afin de leur permettre de progresser dans leur démarche environnementale, l’Ademe met à disposition des entreprises, des collectivités locales, des pouvoirs publics et du grand public ses capacités d’expertise et de conseil. Elle aide en outre au financement de projets, de la recherche à la mise en œuvre, et ce, dans les domaines suivants : la gestion des déchets, la préservation des sols, l’efficacité énergétique et les énergies renouvelables, la qualité de l’air et la lutte contre le bruit.

Links

Displaying 1 - 20 of 39 articles

Nous achetons deux fois plus de vêtements qu’il y a quinze ans. La démarche de sobriété invite à réinterroger nos besoins. Shutterstock

Une France zéro carbone en 2050 : pourquoi le débat sur la sobriété est incontournable

Dans sa nouvelle étude,« Transition(s) 2050 », l’Ademe dévoile quatre scénarios pour lutter contre le changement climatique. La sobriété, à différents degrés, y tient une place de choix.
Dans un atelier d’upcycling où l’on redonne une seconde vie aux objets. Shutterstock

Quelle place pour la sobriété dans nos modes de vie ?

Parfois mal comprise, la sobriété ne vise pas à remettre en cause le confort ou le bien-être, mais à les intégrer à un modèle économique fondé sur une croissance en valeur et non plus en volume.
La députée Delphine Batho lors d’un rassemblement, le 23 septembre 2020 devant les Invalides à Paris, contre la réintroduction des néonicotinoïdes sur les cultures de betteraves. Thomas Coex / AFP

Les parlementaires face au changement climatique : quelles convergences avec les Français ?

Une enquête menée en 2020 révèle que le regard des parlementaires sur le changement climatique a considérablement évolué depuis le début du siècle.
Évaluation de la composition d’un sol, tamisage des fragments et particules. Isabelle Gregoire

Demain, les sols enfin à la une ?

Le sol ne se limite pas à une simple surface que l’on foule de ses pieds. Il constitue un écosystème à part entière, essentiel à nos sociétés.
Une personne fait ses courses quelques jours après la ruée provoquée dans certains supermarchés par des promotions sur le Nutella, en 2018. Philippe Huguen / AFP

Publicité : prendre sa part dans la transition écologique

Les impératifs écologiques et sociaux invitent à repenser le rôle de la publicité qui doit prendre toute sa place dans de nouveaux modèles de production et de consommation.
Pour un plan de relance verte cohérent, les mesures budgétaires ne suffiront pas. Shutterstock

Relance verte : le potentiel d’un double bénéfice écologique et économique

Un plan de relance climat en phase avec les objectifs climatiques serait doublement vertueux, sur les plans économique et écologique.
Le gaspillage commence souvent dès l’achat. Flickr

Quatre idées reçues sur le gaspillage d’objets

Souvent associé à l’alimentaire, le gaspillage concerne aussi les objets. Pour mieux lutter contre, des recherches en sciences sociales ont décortiqué les idées reçues qui l’entourent.
La ville de Bogotá a déployé 35 kilomètres de pistes cyclables temporaires à l’occasion du confinement. Juan Barreto / AFP

S’inspirer de l’urbanisme tactique pour adapter les villes à la distanciation physique

Cet urbanisme low cost, bricolé et agile permet d’adapter rapidement les villes à des besoins temporaires comme la distanciation… mais aussi à amorcer des transformations de long terme.
Suivre les réunions en ligne en audio consomme 1000 fois moins de bande passante qu’en vidéo. Charles Deluvio / Unsplash

Télétravail en confinement : sept conseils pour alléger les réseaux

Le confinement nous fait prendre conscience que l’impact du numérique sur les émissions de gaz à effet de serre est colossal. L’occasion de changer certaines habitudes.
505 dirigeants d’entreprises ont répondu à une enquête de l’Ademe sur leur perception des questions environnementales et des mesures de régulation possibles. Shutterstock

Environnement : 80 % des chefs d’entreprises en faveur d’une régulation plus stricte

Une enquête menée auprès de chefs d’entreprises révèle qu’ils sont très majoritairement en faveur des mesures de politiques publiques pour l’environnement, y compris contraignantes pour leur activité.
Des manifestants rassemblés sur les bords de Seine pour réclamer la piétonnisation définitive des voies sur berges, le 10 mars 2019 à Paris. Stéphane de Sakutin / AFP

Les Français de plus en plus préoccupés par la qualité de l’air

L’environnement tient une place importante dans les préoccupations des Français, et la dégradation de la qualité de l’air les inquiète particulièrement.

Authors

More Authors