CEPII

Le Centre d’études prospectives et d’informations internationales (CEPII) est le principal centre français de recherche et d’expertise en économie internationale placé auprès du Premier ministre. Les analyses et études du CEPII contribuent au débat public et à la formulation des politiques économiques. Le CEPII renforce le dialogue entre chercheurs, décideurs de la sphère publique ou privée et acteurs de la société civile à travers l'organisation de nombreuses conférences.

Links

Displaying 1 - 20 of 48 articles

Le Brexit ralentirait les échanges au sein de l'Union européenne, une zone dont l'économie se caractérise aujourd'hui par l'intensité de son commerce intra-zone. Paul J Martin/Shutterstock

L’onde de choc du Brexit sur la maison Europe et la France

La sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne aura un impact significatif sur les chaînes de valeur en Europe. La France devrait être davantage concernée que ses voisins.
Le projet d'accord négocié par la première ministre Theresa May et Bruxelles a été rejeté massivement par les députés britanniques le 16 janvier dernier. Alexandros Michailidis / Shutterstock

Brexit, le coût exorbitant du scénario de la sortie sans accord

Des économistes du CEPII estiment qu’en cas de non-accord, les PIB du Royaume-Uni et de l’Union européenne pourraient respectivement reculer de 2,8 % et 0,8 %.
L'Irlande est un exemple extrême de pays qui a su tirer profit de la concurrence fiscale entre États. Madrugada Verde / Shutterstock

À quoi reconnaît-on un paradis fiscal ?

Le CEPII a évalué l’impact des pratiques visant à tirer profit de la concurrence fiscale entre États sur les comptes courants de la Suisse, de l’Irlande, de Singapour, de Hong Kong et du Luxembourg.
Protectionnisme américain, Brexit ou encore nouvelles routes de la soie en Asie annoncent des changements structurels dans les échanges internationaux. Fotohunter / Shutterstock

Comprendre la grande reconfiguration du commerce mondial

Décryptage des stratégies américaines, européenne et chinoise qui conduisent les pôles de la Triade à des positionnements bien spécifiques dans les échanges internationaux.
Entre 2011 et 2017, le bilan agrégé des banques dites « systémiques » a grimpé de 46 859 à 51 676 milliards de dollars. Steve Heap / Shutterstock

Conversation avec J. Couppey-Soubeyran et T. Renault : la faillite d’une banque peut-elle encore à elle seule déclencher une crise financière ?

En 2008, la chute de Lehman Brothers a provoqué une crise financière mondiale en raison de ses nombreuses connexions avec les autres banques. Qu’en est-il aujourd’hui de ce risque « systémique » ?
Le Venezuela fait le pari d'une cryptomonnaie souveraine pour sortir de la crise, mais reste flou sur son fonctionnement. Shutterstock

Venezuela : une cryptomonnaie pour vaincre l’hyperinflation ?

Le petro, un crypto-actif créé par le Venezuela, vise à contourner les sanctions américaines et à stabiliser la situation monétaire du pays. Il est peu probable qu’il atteigne ces objectifs.
Pour développer son économie, l'Inde ne doit pas uniquement se reposer sur les services mais aussi sur l'employabilité dans le secteur manufacturier. Fabrics For Freedom/Flickr

Les services moteurs du développement ? L’expérience indienne

La croissance indienne reposant sur le secteur des services offre un nouveau modèle de développement à condition que l’industrie manufacturière prenne le relais pour créer massivement des emplois.
Situées sur le campus d'Amazon à Seattle, ces sphères contenant des plantes tropicales sont censées améliorer la productivité des employés. Shutterstock

À qui profitent les revenus des investissements des multinationales ?

Les multinationales investissent des sommes considérables à l’étranger, générant d’importants revenus. En vingt ans ces sommes ont progressé plus vite que le commerce mondial. À qui profitent-elles ?
Le tracé du gazoduc Turkish Stream qui doit relier la Turquie à la Russie via la mer Noire. DR

Ankara-Téhéran-Moscou, axe énergétique et géopolitique

Carrefour d’oléoducs et de gazoducs, la Turquie, dont la dépendance énergétique à l’égard de l’Iran et de la Russie va croissant, s’oriente vers une alliance géopolitique avec ses grands voisins.

Research and Expert Database

Authors

More Authors