Menu Close

Articles on Liban

Displaying 21 - 40 of 44 articles

Manifestation le 27 octobre à Jal El Dib, près de Beyrouth. tongeron91/flickr

Liban : et demain, on fait quoi ?

La mobilisation libanaise a déjà abouti au départ du premier ministre Saad Hariri. Mais à quoi le Liban de demain pourrait-il ressembler ?
Les Libanaises se sont emparées de la rue depuis cinq jours, contre l'accaparement du pouvoir par les élites et un pouvoir d'achat qui s'écroule, le 21 octobre 2019 sur la place Riad al-Solh Square, à Beyrouth. Anwar Amro/AFP

Les Libanais entre exaltation et angoisse, vent debout contre la corruption des élites

Près de 30 ans après la fin de la guerre, rien n’a changé au Liban : le système d’éducation et de santé publique est en faillite et la pénurie d’électricité et d’eau potable est chronique.
Une manifestante libanaise, le visage peint comme le personnage de bande dessinée « Joker », prend part à une manifestation sur la place des Martyrs de Beyrouth, le 19 octobre 2019. Patrick Baz/AFP

Dossier : Les peuples contre les « systèmes »

Dossier spécial sur la colère dirigée dans de nombreux pays contre les pouvoirs en place.
Le minstre français pour le développement et la francophonie André Vallini en 2016, visite le salon annuel de l'aide humanitaire et internationale de Dubai. MAE/France Diplomatie

Dans le business de l’humanitaire : doit-on tirer profit des réfugiés ?

Que ce soit en termes d’emploi, d’opportunités commerciales ou de fourniture de biens et de services essentiels, le monde humanitaire et celui du business se rejoignent de plus en plus.
Saad Hariri, premier ministre libanais (à droite) pose avec des représentants des Nations unies lors d'une conférence à Bruxelles sur l'aide humanitaire internationale en Syrie et dans la région. La politique du Liban vis à vis de la Syrie pourrait peser sur cet important plan financier. Emmanuel Dunand/AFP

Le Liban aux prises avec sa politique syrienne

Le Liban peut-il sortir le pays du marasme politique dans lequel il végète depuis bientôt un an? L'influence de la Syrie - qu'il s'agisse du poids des réfugiés ou du gouvernement de Damas - pèse.
Le représentant de l'Iran auprès de l'Agence internationale de l'énergie atomique, Kazem Gharib Abad, lors d'une conférence à Vienne (Autriche), le 22 novembre 2018. Joe Klamar / AFP

L’ambition régionale contrariée de l’Iran

La politique interventionniste du régime de Téhéran dans la région, qui ne constitue pas une cause nationale pour la population iranienne, se heurte à plusieurs freins structurels.
Tableau de Jean-Baptiste Huysmans représentant le chef algérien l'émir Abd-el-Kader, protégeant les chrétiens à Damas en 1860, lors des massacres commis par les Druzes. Gros et Delettrez, catalogue de vente publique Orientalisme et Art islamique,/Wikimedia

Les minorités musulmanes et issues de l’islam : histoire d’une non-reconnaissance

Le sort des minorités musulmanes ou issues de l’islam ajoute une source de conflits à celui généré par des États à la légitimité souvent fragile, notamment en ce qui concerne les États arabes.
Hasan Nasrallah durant une allocution télévisée à Baalbek, au Liban le 31 aoput 2017. AFP

Comprendre le Hezbollah, force régionale incontournable du Proche-Orient

Le Hezbollah est devenu incontournable au Liban et au-delà. Comment ce parti, tiraillé entre une base populaire, des velléités néolibérales et un Iran interventionniste se dessine-t-il dans la région ?
Le 22 novembre le Liban a fêté son indépendance : un mot lourd de sens dans un pays tiraillé par plusieurs puissances et qui vient à peine de retrouver son Premier ministre. Marwan Tahtah/AFP

Saad Hariri, ou la fin de la « République marchande » libanaise

Saad Hariri s’était donné la stature progressive d’un homme de compromis. À terme, ce fut aussi la figure d’un homme seul.
Démissionera, démissionera pas ? Les positions floues de Saad Hariri reflètent l'étau dans lequel Liban est actuellement pris, que ce soit en terme de politique intérieure ou internationale. Joseph Eid/AFP

Pris entre les feux saoudiens et iraniens, le Liban face à ses contradictions politiques

Le Liban est une fois de plus ballotté par les remous des tensions régionales qui montrent les limites d’un système politique fondé sur le consensus et les représentations confessionnelles.
A Téhéran, lors des funérailles des attaques du 7 juin 2017. Atta Kenare / AFP

L’Iran sur le qui-vive face à la menace djihadiste

Pour Téhéran, le danger djihadiste est au cœur des prises de décision sécuritaires depuis plusieurs années. La République islamique mène sa propre « guerre contre le terrorisme » sur deux fronts.

Top contributors

More