Podcast : Le travail, simple antithèse du repos ?

Se reposer consiste aussi à ne pas être disponible pendant un moment. Sergey Mironov / Shutterstock

Dans la course à la productivité, il devient de plus en plus difficile de trouver le temps de se reposer.

Et si nous arrêtions de considérer le repos comme productif, c’est-à-dire comme une simple condition de la performance au travail ? Ne s’agit-il pas au contraire de reprendre le contrôle du temps pour s’autoriser des moments d’oisiveté, de paresse et de procrastination ?

Listen on Apple Podcasts

Dans ce deuxième épisode de notre série d’été « Je ne veux pas travailler », nous verrons notamment que, si la crise et le confinement nous ont permis d’expérimenter un nouveau rythme (intense pour les uns, lent pour les autres), la période aura été trop angoissante pour nous permettre de prendre le recul dont nous avons tant besoin.


Cet été, les journalistes de The Conversation France s’accordent un instant de détente à l’ombre de la philosophie. Dans cette série en 5 épisodes d’une dizaine de minutes, plongez dans la réflexion sur la notion de repos et sa place dans nos sociétés modernes.

Chaque semaine, des philosophes vous offrent un éclairage rafraîchissant et vous invitent à considérer les idées de bonheur, de travail, d’ennui ou encore de liberté sous un angle nouveau.

Want to write?

Write an article and join a growing community of more than 111,000 academics and researchers from 3,643 institutions.

Register now