Directeur de recherche émérite au CNRS, Centre national de la recherche scientifique (CNRS)

Parcours
Né le 30 mars 1947 à Saint-Germain-en-Laye, Alain Brillet reçoit un diplôme d'ingénieur de l'ESPCI en 1970. Il entre au CNRS la même année comme ingénieur de recherche au Laboratoire de l'horloge atomique, à Orsay, où il soutient sa thèse en 1976.

De retour en France après un post-doctorat dans l'équipe de John Hall (prix Nobel de physique en 2005), à Boulder (Colorado, Etats-Unis), il est nommé directeur de recherche par le CNRS en 1982. Avec l'Italien Adalberto Giazotto, il se consacre dès lors à la conception et à la promotion du détecteur d'ondes gravitationnelles Virgo, aujourd'hui installé à Cascina, près de Pise (Italie).

Entre 1989 et 2003, il assure la direction puis la co-direction du consortium autour de ce grand instrument. A partir de 2008, il s'investit dans le design optique et la conception du système laser d'Advanced Virgo, le détecteur de seconde génération. Il est actuellement directeur de recherche émérite au CNRS, affecté au laboratoire Artemis (CNRS/Université Nice Sophia Antipolis/Observatoire de la Côte d'Azur).

Titres et distinctions
2016 Prix Ampère de l’Électricité de France-grand prix de l’Académie des sciences
2016 Special Breakthrough Prize in Fundamental Physics
Autres distinctions
Alain Brillet est Chevalier de l’Ordre national de la Légion d’honneur en 2005.

Experience

  • –present
    directeur de recherche émérite au CNRS, Centre national de la recherche scientifique (CNRS)