Chercheuse en psychologie environnementale / psychologie de la conservation, Université de Bretagne occidentale

Alix Cosquer est chercheuse en psychologie environnementale / psychologie de la conservation, docteure en biologie de la conservation du Muséum national d’histoire naturelle, en accueil au laboratoire CEFE (Centre d’écologie fonctionnelle et évolutive), à Montpellier.

Sa thématique de recherche porte sur les représentations et les comportements des individus vis-à-vis de la nature et s’inscrit dans le contexte contemporain des changements environnementaux, caractérisé notamment par la perte de biodiversité. Ses travaux interrogent l’évolution des rapports à la nature, à travers une diversité de contextes (littoraux, urbains) et d’acteurs (pratiquants de sports et loisirs de nature, participants à des programmes de science participative, usagers d’espaces naturels protégées, etc.).

Elle s’intéresse particulièrement au dialogue interdisciplinaire entre les sciences humaines et sociales et les sciences de la nature, et au développement d’une recherche-action où l’étude des relations humain-nature peut contribuer à alimenter le développement d’actions de conservation durables.

Experience

  • –present
    Chercheuse en psychologie de la conservation, Université de Bretagne occidentale

Education

  • 2012 
    Muséum national d'Histoire naturelle, Sciences de la conservation