Menu Close
Chargé de recherche, UMR 1019 - Unité de Nutrition humaine, Université de Clermont-Auvergne, Inrae

Il est aujourd’hui nécessaire de définir de nouveaux paradigmes pour poser les fondations d’une nouvelle alimentation humaine préventive, plus éthique et plus durable. Pour cela, j’ai étudié les conséquences des approche réductionniste et holistique appliquées à la recherche en nutrition, la pertinence d’une nouvelle classification des aliments basée sur leur degré de transformation, et le rôle de la structure complexe de l’aliment dans son potentiel santé ("effet matrice"). Pour le futur, caractériser l’état sain des individus afin de le préserver le plus longtemps possible apparait comme une priorité afin de défninir les bases d'une prévention primaire efficace et durable.

Aujourd'hui, j'examine plus particulièrement l’influence des traitements technologiques sur la valeur santé des aliments pour en extraire des lois génériques (avec un focus sur le concept d'aliment ultra-transformé), et mène des réflexions prospectives sur ce que pourrait être un régime alimentaire protecteur à la fois de la santé et des systèmes alimentaires selon une approche holistique, tout en respectant la réalité (climat, traditions, disponibilité, etc.) de chacune des différentes régions du monde.

Experience

  • –present
    Chargé de recherche, Université Clermont Auvergne