Inrae

INRAE, l’Institut national de recherche pour l’agriculture, l’alimentation et l’environnement, est un acteur majeur de la recherche et de l’innovation créé le 1er janvier 2020. Institut de recherche finalisé issu de la fusion entre l’Inra et Irstea, INRAE rassemble une communauté de 12 000 personnes, avec 268 unités de recherche, service et expérimentales implantées dans 18 centres sur toute la France. L’institut se positionne parmi les tout premiers organismes de recherche au monde en sciences agricoles et alimentaires, en sciences du végétal et de l’animal, et se classe 11e mondial en écologie-environnement. Il est le premier organisme de recherche mondial spécialisé sur l’ensemble « agriculture-alimentation-environnement ». INRAE a pour ambition d’être un acteur clé des transitions nécessaires pour répondre aux grands enjeux mondiaux. Face à l’augmentation de la population, au changement climatique, à la raréfaction des ressources et au déclin de la biodiversité, l’institut construit des solutions pour des agricultures multi-performantes, une alimentation de qualité et une gestion durable des ressources et des écosystèmes.

Links

Displaying 1 - 20 of 133 articles

En Espagne, les volontaires d'une association ramassent les surplus d'artichauts pour les distribuer à des familles défavorisées, pour qui l'accès aux fruits et légumes est plus difficile. Josep Lago / AFP

Alimentation et agriculture : mieux préparer l’Europe aux risques de chocs sanitaires

En cohérence avec le Pacte vert, l’environnement et la santé doivent être au cœur de la réforme de la PAC afin de réduire le risque de chocs sanitaires et en atténuer les effets.
La mise en place d’une compensation carbone dans le secteur agricole devra tenir compte des conditions auxquels une telle mesure sera perçue comme acceptable. Thierry Zoccolan / AFP

Faut-il demander aux agriculteurs de compenser leurs émissions de gaz à effet de serre ?

Pour encourager l’agriculture à transformer ses pratiques, la compensation carbone pourrait être un outil efficace, à certaines conditions.
En France, les 250 stations de ski attirent chaque hiver 10 millions de touristes, dont 7 millions pour les sports de glisse. Flick

Les stations de ski forcées de repenser leur modèle

Le modèle des stations uniquement fondées sur le ski n’est plus tenable, et les incite à diversifier leurs propositions pour qu’émergent d’autres formes de tourisme dans les régions de montagne.
Des villes comme Saint-Étienne peuvent développer des atouts locaux, comme ici le design, pour faire valoir leur potentiel économique et politique. Cité du design, 3 octobre 2009. JEAN-PHILIPPE KSIAZEK / AFP

Municipales : quels projets pour les villes moyennes ?

Si nombre de villes moyennes sont aujourd’hui sujettes à des difficultés, elles constituent aussi des territoires de créativité alternatifs face au modèle dominant des grandes métropoles.
Les agriculteurs manifestent devant le Parlement européen à Strasbourg le 22 octobre 2019 contre l’« agri-bashing », les accords de libre échange et la concurrence déloyale. Frédérick Florin/AFP

Comprendre le malaise des agriculteurs

La crise est le fruit de nombreuses évolutions économiques et sociologiques au cours des dernières décennies, dont la profession a été l’une des premières victimes.

Authors

More Authors