Directrice de recherches émérite au CNRS, École des hautes études en sciences sociales (EHESS)

Claudine Vidal est sociologue, directrice de recherches émérite au CNRS, membre du GSPM/Ehess (Groupe de sociologie politique et morale). Elle a engagé, depuis 1995, des recherches sur le génocide des Rwandais tutsis et sur les controverses qui lui sont liées. Elle a notamment publié :

« Les politiques de la haine », Les Temps Modernes, juillet-août 1995, 583 (numéro spécial, Les politiques de la haine, sous la direction de Vidal C. et Le Pape M.)
« La commémoration du génocide au Rwanda », Cahiers d’Études africaines, XLIV (3), 175, 2004, pp. 575-592.
« Introduction », in M. Le Pape, J. Siméant, Cl. Vidal (dir.), Crises extrêmes, Face aux massacres, aux guerres civiles et aux génocides, Paris, La Découverte, 2006, pp. 11-18.
« Un génocide à la machette », in M. Le Pape, J. Siméant, Cl. Vidal (dir.), Crises extrêmes, Paris, La Découverte, 2006, pp. 21-36.
« La politique de la France au Rwanda de 1990 à 1994. Les nouveaux publicistes de l’histoire conspirationniste », Les Temps Modernes, fév.-mars 2007, n° 642, pp. 117-143.
« Grands tueurs et petits tueurs : la question de l’obéissance dans le génocide des Rwandais tutsis », in André Loez et Nicolas Mariot (dir.), Obéir/désobéir, Paris, La Découverte, coll. Recherches, 2008.

« Enquêtes au Rwanda. Questions de recherche sur le génocide tutsi », Agone, 53, 2014.

Experience

  • –present
    Directrice de recherches émérite au CNRS, École des Hautes Études en Sciences Sociales (EHESS) – PSL