Professeur en écologie, laboratoire MARBEC, Université de Montpellier

Toujours en quête d’éléments de comparaison des écosystèmes et attentif aux performances des aires marines protégées qui constituent notre outil de gestion principal pour contrer les impacts humains le cas d’étude calédonien m’a fasciné. Outre l’originalité scientifique du projet PRISTINE, ces recherches sur les récifs isolés nous ont placés face à la responsabilité majeure de dévoiler leurs richesses pour mieux les protéger. J’œuvrerai pour sensibiliser étudiants, citoyens et décideurs politiques à l’urgence de préserver nos derniers oasis de vie marine et aux exigences toujours accrues envers les aires protégées.

Experience

  • –present
    Professeur en écologie, laboratoire MARBEC, Université de Montpellier