Professeur associé au département « Digital Management », Burgundy School of Business

Dans notre Thèse de Doctorat de troisième cycle, « Stratégies des acteurs dans les trois physionomies du marché pétrolier », soutenue en 1987 à l'université Paris-Dauphine, nous avons exploré la naissance (du néant) du marché pétrolier et de son développement, par le fait des stratégies des acteurs de l’offre qui s’approvisionnent en Orient pour distribuer en Occident.
Notre thèse, « Stratégies des acteurs dans les trois physionomies du marché pétrolier », analyse des gouvernances rentières depuis la naissance ex nihilo du marché pétrolier iranien et son développement par les stratégies des acteurs de l’offre qui explorent et exploitent le pétrole en Iran pour le vendre sur les marchés lointains de l'Occident. S'il est vrai que la création et le déploiement de la chaîne d’approvisionnement à l’échelle mondiale, depuis les terres des activités en amont (exploration et exploitation) jusqu’aux lieux des activités en aval (transport, produits finis et commercialisation), si loin les uns des autres, n'auraient pas été possible sans les stratégies et les ressources des compagnies pétrolières, il n'est pas moins vrai que la gouvernance qui en a résulté leur assuraient une rente considérable et inégalée. Par rente, nous entendons une situation privilégiée d’affaires qui s’obtient en dehors de toute concurrence loyale.

Experience

  • –present
    professeur associé au département "Digital Management", Burgundy School of Business

Education

  • 1987 
    Université Paris Dauphine, Stratégie commerciale et communication