Menu Close

Florence Casulli

Doctorante en langue et littérature anglaises, Université d'Angers

Chercheuse en littérature de jeunesse anglophone aux universités d'Angers et de Lausanne, je suis spécialiste de Roald Dahl plus particulièrement.

Ma thèse s’inscrit dans la continuité de recherches menées lors de mon Master à l’université d’Angers dont
les deux mémoires portaient déjà sur l’auteur.

Ma thèse s’articule autour de trois grandes parties :
-L’intertextualité chez Roald Dahl (il est l'héritier de nombreuses traditions littéraires comme les contes, le nonsense,
les ballades populaires du XIVème siècle ou encore le carnavalesque et rend hommage à ces traditions dans
ses romans pour les faire perdurer).
-La métatextualité dans ses œuvres pour la jeunesse (l'hommage à ces traditions littéraires par l’intertextualité s'accompagne d'une réflexion sur l'écriture et l'écrivain).
-La dynamique texte/image et la collaboration de l'auteur avec Quentin Blake.

Pour plus d'informations sur mes recherches, vous pouvez retrouver mes interventions sur France Culture et France Inter.

Je suis également enseignante vacataire dans le département d'anglais à l'université d'Angers.

Experience

  • –present
    Doctorante en langue et littérature anglaises, Université d'Angers

Publications

  • 2020
    « L’écriture du traume dans les nouvelles pour adultes de Roald Dahl », Cahiers Robinson, Roald Dahl : la fabrique d’un imaginaire, n°47
  • 2019
    « Revolting Rhymes entre tradition et nouvelle jeunesse, ou les dents du conte retrouvées ». , Etudes de Lettres, N° 310
  • 2019
    « The Visit (N. Shyamalan): une réécriture de conte(s) horrifique? » , Transmédialité du conte
  • 2019
    « La ‘sursignifiance’ du personnage en littérature de jeunesse : l’exemple des textes de Roald Dahl », TransversAll
  • 2018
    “Macabre Short-Stories by Edgar Allan Poe and Roald Dahl”. , Caietele Echinox:“Neo-Gothic. Hybridizations of the Imaginary",
  • 2018
    « Les ‘Procédés de distanciation’ : une rupture nécessaire à la fiction brève d’horreur (E. A. Poe et R. Dahl) ». , Cahiers Interdisciplinaires de Recherche en Histoire, Lettres, Langues et Arts, N°43