Doctorant en histoire politique contemporaine, Université Rennes 2

Né à Rennes, petit-fils de pieds-noirs d'origine espagnols, rattaché à à l'unité de recherche Arènes (anciennement Centre de recherches sur l’action politique en Europe – Crape) et associé au GERME (Groupe d'études et de recherche sur les mouvements étudiants), je termine mon doctorat en histoire contemporaine à l'Université Rennes 2.
Mes recherches portent essentiellement sur les organisations trotskistes dans les années en France, la question du recours à la violence dans le champ politique et les mouvements étudiants depuis 1968, notamment à l'Université Rennes 2.

Articles publiés dans des revues scientifiques :
1) "Le PCMLF à l'heure de la clandestinité : quelles pertinences ?", Dissidences, n°16, janvier 2018;
2) " Les étudiants rennais à l’épreuve de l’occupation allemande », Annales de Bretagne et des pays de l’Ouest, 2017/2.
3) " De jeunes militants révolutionnaires à l’épreuve d’un mouvement étudiant et lycéen « apolitique », Rennes, 1986 ", Revue Vingtième siècle, avril-juin 2017.
4)" Le militantisme révolutionnaire à l'heure de la clandestinité dans les années 1968 en France : le cas unique du PCMLF », Revue Vingtième siècle, janvier-mars 2017.

Tribune dans la presse généraliste :
1) « On ne peut être que frappé par l’absence des lycéens lors des journées de mobilisation », Le Monde, 8 avril 2018.
2)- " Les zadistes ne quitteront jamais spontanément Notre-Dame-des-Landes ", Le Monde, 20 décembre 2017,
3) " Moi, petit-fils de pieds-noir ", Le Monde, 22 février 2017.
4)" Le Front national est encore loin des portes du pouvoir ", Le Monde, 14 décembre 2015,

Experience

  • –present
    doctorant en histoire politique contemporaine, Université Rennes 2
Friend of The Conversation
What is this? Become a friend.