Docteur en histoire de l'art et archéologie du monde grec, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne

Spécialiste du monde égéen, et plus largement de la Méditerranée orientale, Jérémy Lamaze est docteur en Sciences de l'Antiquité-Archéologie de l’Université de Strasbourg & de l’Università degli Studi di Genova (co-tutelle).

Le sujet de sa thèse (encore inédite) a porté sur une typologie d'édifices à la croisée du politique et du religieux (« Les édifices à foyer central en Égée, à Chypre et au Levant, de la fin de l'Âge du bronze à l’Archaïsme (c. XIIe-VIe s. av. J.-C.) »), permettant d’interroger tout à la fois les origines du temple grec et des premiers bâtiments de rassemblement à fonction politique. Comme le feu, et sa symbolique, occupe une place prépondérante dans ces bâtiments, ses travaux scientifiques portent également sur les mythes du feu, ainsi que sur les pratiques cultuelles et les divinités qui y sont associées, à l'instar d'Hestia, déesse du foyer.

Ses recherches actuelles portent sur ce qu’il convient d’appeler les « résidences de chefs » (rulers' dwellings) et les processus de formation des élites au début de l'Âge du fer, en particulier au travers des pratiques de banquets, ainsi que sur les foyers et les autels sacrificiels - et, plus spécifiquement, dans des pièces fermées (indoor sacrificial practices). En corollaire, ses problématiques abordent les phénomènes d'émergence qui ont conduit à la naissance de la cité (/polis) grecque, notamment en terme d'interactions entre civilisations grecque et proche-orientale.

Ancien allocataire de recherche du ministère de l’enseignement supérieur et moniteur en archéologie classique à l'Université de Strasbourg, il a effectué un postdoc au laboratoire d'archéologie de l'Université de Volos (IAKA) en Grèce, avant d'enseigner en tant qu'ATER en histoire de l'art et archéologie du monde grec à l'Université de Lorraine (Nancy). En parallèle, il a également enseigné à l'Université populaire européenne de Strasbourg sur le thème des civilisations minoenne-mycénienne.

En tant qu'archéologue, il participe régulièrement à des campagnes de fouilles et de prospection en Italie, en Sardaigne, en Grèce et à Chypre, en particulier sous l'égide de l'École française d'Athènes (EFA), comme à Amathonte (Chypre), à Dréros (Crète), ainsi qu'à Delphes.

Experience

  • –present
    Archéologue, chercheur associé ArScan, Université Paris Nanterre – Université Paris Lumières