Menu Close
Doctorante en science politique et relations internationales (CMH EA 4232-UCA), Université Clermont Auvergne (UCA)

J'ai effectué ma licence au sein du campus euro-américain de Sciences Po Paris puis j'ai complété un Master en science politique et Relations Internationales au sein de l'École Doctorale de Sciences Po Paris. Au cours de mon master je me suis spécialisée dans l'étude de la conflictualité, notamment au Moyen Orient. Plus précisément, j'ai effectué un mémoire intitulé « L'humiliation, la variable oubliée des négociations : les cas des Accords d’Oslo et des Accords de Vienne sur le nucléaire iranien. ». Ce mémoire, pour lequel j'ai obtenu une "mention exceptionnelle" m'a permis de proposer une analyse originale et peu explorée des méthodes diplomatiques de résolutions de conflits. J'ai également acquis une connaissance du travail de terrain en conduisant de nombreux entretiens et en réalisant un terrain de recherche en Israël et en Palestine où j'ai rencontré de nombreux négociateurs des Accords d'Oslo. De plus, je poursuis actuellement mes recherches sur le thème suivant « Les guerres du Moyen Orient et du Sahel au prisme de l’humiliation : d’une variable du calcul stratégique à un facteur de conflictualité ». J'effectue ma thèse au sein du laboratoire CMH, sous la co-direction de Frédéric Charillon et de Thomas Lindeman. Cette thèse me permettra d'approfondir mon expertise de la région, d'étendre mon champs d'expertise des "peace studies" au "war studies", et d'entretenir mon esprit d'analyse et ma réflexion. Enfin, en tant qu'enseignante assistante du cours de Clément Therme à l'École des Affaires Internationales de Sciences Po, j'ai développé une connaissance pointue des questions liées à la prolifération nucléaire.

Experience

  • –present
    Doctorant en science politique et Relations Internationales, Université Clermont Auvergne (UCA)

Education

  • 2020 
    Sciences Po Paris - École Doctorale, Science politique et Relations Internationales