Marie-Esther Lacuisse

Chercheure associée au CREDA/IHEAL, collaboratrice à l'Opalc Sciences Po., Sciences Po – USPC

Docteure en science politique spécialiste des pays andins (Bolivie, Equateur, Pérou), Marie-Esther Lacuisse s’intéresse à l’action publique et collective dans les espaces ruraux. Elle travaille dans ce cadre les jeux d’enchevêtrement entre niveaux d’action (international, national et local) et ses recherches actuelles portent sur les effets de régulation et de mobilisation des normes transnationales (banque environnementales des banques multilatérales de développement, standard équitable) avec des terrains d’étude qui se sont étendus au Chili, au Panama et aux Etats-Unis. Outre des questions d’action collective locale, ces travaux proposent une approche par le bas des politiques et instruments transnationaux/internationaux et du fonctionnement de l’Etat.

Elle a initié ses recherches en action publique en travaillant la politique du développement alternatif à la coca, un programme d’action de la lutte contre les drogues, en questionnant les lignes de tension autour d’une politique de coopération internationale depuis la mise en œuvre de projets de développement en Bolivie et au Pérou. Elle avait précédemment travaillé sur les sociétés andines dans le cadre d’un cursus en histoire de l’art l’ayant amené à travailler sur les courants picturaux au XXème siècle et l’indigénisme en particulier.

Experience

  • –present
    Chercheuse, Sciences Po – USPC