Sociologue des mobilisations collectives, Sorbonne Université

Perrine Poupin est sociologue, spécialisée en ethnographie visuelle et numérique sur la Russie et l’Ukraine. Sa thèse de doctorat en sociologie portait sur l’action collective à Moscou, basée sur une ethnographie visuelle par la caméra (EHESS).
Depuis janvier 2019, elle travaille en tant que chercheuse postdoctorale à Télécom Paris et à l'Université de la Sorbonne dans le cadre du projet « Résistance sur Internet. Critiques et contournement des frontières numériques en Russie » (RESISTIC). Elle étudie Internet comme prolongement en ligne d’un conflit social. Sa recherche ethnographique analyse à la fois les activités des personnes, les informations, les récits, les images qu’elles produisent et partagent, ainsi que les discussions qu’elles mènent en ligne alors qu’elles luttent simultanément sur le terrain. La recherche inclut notamment le premier réseau social russe VKontakte. Plus précisément, Perrine Poupin mène une ethnographie en ligne et hors ligne, dans une conception pragmatiste des problèmes publics, sur un mouvement de protestation d'habitants contre un projet de décharge devant être construit à Shies, au nord de la Russie, et accueillir des déchets venant de Moscou. Cette contribution retrace l’histoire de cette controverse qui a près de deux ans à Shies et s’inscrit dans le contexte plus large des vagues de protestation contre le mode de traitement des déchets par l’Etat qui ont débuté massivement à partir de 2017 en Russie.

Experience

  • –present
    Sociologue des mobilisations collectives, Sorbonne Université

Education

  • 2016 
    EHESS, Thèse de doctorat en sociologie

Honours

Lauréate du Grand Prix de thèse sur la ville 2017, PUCA-APERAU.