Sarah Mohamed-Gaillard

Maître de conférences en histoire contemporaine, chercheur au CESSMA UMR245, Institut national des langues et civilisations orientales

Mes recherches portent sur la politique de la France en Océanie au XXe siècle : elles concernent les politiques engagées par la France dans ses collectivités du Pacifique (Nouvelle-Calédonie, Wallis et Futuna, Polynésie française, ex-Nouvelles-Hébrides); la politique étrangère de la France avec les Etats de la région et notamment avec l’Australie.

Experience

  • –present
    Nouvelle-Calédonie, Australie, Océanie, Institut national des langues et civilisations orientales

Education

  • 2005 
    Université Paris 4 Sorbonne, Doctorat en histoire contemporaine