Menu Close

Institut national des langues et civilisations orientales (Inalco)

Grand établissement public à caractère scientifique, culturel et professionnel, l'Inalco a pour vocation d'enseigner les langues de l'Europe Centrale et Orientale, de l'Asie, de l'Océanie, de l'Afrique et des populations de l'Amérique, ainsi que la géographie, l'histoire, les institutions, la vie politique, économique et sociale des pays concernés

Links

Displaying 1 - 20 of 100 articles

Pendant une manifestation à Tokyo, le 5 mars 2022. Behrouz Mehri/AFP

La réaction japonaise à l’invasion de l’Ukraine

Du fait des mesures prises par Tokyo contre Moscou, un différend territorial ancien revient au cœur des débats, et certains évoquent même la possibilité que le Japon ait accès à l’arme nucléaire.
Le 28 février, Vladimir Poutine s’entretient au Kremlin avec les responsables du bloc économique du gouvernement russe au Kremlin. Alexey Nikolsky/AFP

Russie : l’information économique, victime collatérale de la guerre en Ukraine

Les données économiques reflétant la réalité de la situation en Russie risquent de devenir moins accessibles et moins débattues, ce qui compliquera la tâche des observateurs extérieurs et du pouvoir.
Sans renier sa proximité avec Moscou, Xi Jinping a opté pour une posture précautionneuse en attendant l’issue de la guerre russe en Ukraine. Mikhail Metzel/Sputnik/AFP

L’attentisme de Pékin face à l’invasion de l’Ukraine par la Russie

Soutien international affirmé de Vladimir Poutine, Xi Jinping reste prudent quant à la position à adopter vis-à-vis de la guerre déclenchée par le Kremlin en Ukraine.
Un panneau en langue ourdou situé à la frontière entre l’Inde et le Pakistan au Cachemire proclame : « Oubliez les différends du passé, nous écrirons ensemble de nouvelles histoires dans une nouvelle ère. » Aamir Qureshi/AFP

Pakistan-Inde : l’ourdou en partage ?

L’histoire de l’implantation de l’ourdou au Pakistan et en Inde par leurs pères fondateurs respectifs permet de mieux comprendre les conflits que cette langue suscite à ce jour.
Xi Jinping et Recep Tayyip Erdogan à Pékin le 2 juillet 2019. Wang Zhao/AFP

Jusqu’où ira le rapprochement Pékin-Ankara ?

Le partenariat sino-turc se déploie dans de nombreux domaines, en dépit du soutien proclamé, mais versatile, d’Ankara aux Ouïgours.
De nombreux bâtiments administratifs, comme ici à Almaty, ont été sévèrement endommagés au cours des émeutes de début janvier, à l’issue desquelles une page de l’histoire du pays semble s’être refermée. Alexandr Bogdanov/AFP

Kazakhstan : la fin d’un cycle politique

Après quelques jours de troubles sanglants, le président Tokaev, longtemps perçu comme une marionnette de son prédécesseur Noursoultan Nazarbaev, s’est fermement emparé de tous les leviers de pouvoir.
Des véhicules armés patrouillent à Almaty le 7 janvier 2021, après plusieurs jours d’affrontements violents qui ont fait au moins 150 victimes. Alexandr Bogdanov/AFP

Kazakhstan : un nouveau gain stratégique pour Moscou ?

L’explosion de violence qu’a connue le Kazakhstan révèle de profondes divisions internes et permet à Moscou d’affirmer son rôle de « gendarme eurasiatique ».
Des candidats au Conseil législatif chantent l’hymne national chinois lors du Forum des candidats des circonscriptions tenu le 17 décembre 2021, à Hongkong, deux jours avant les élections législatives. Bertha Wang/AFP

Hongkong, vitrine de la « démocratie à la chinoise », au corps défendant de ses habitants

La reprise en main de Hongkong par Pékin a connu une nouvelle étape avec les élections législatives du 19 décembre dernier, malgré la défiance des Hongkongais, qui se sont massivement abstenus.
Le roi de Jordanie Abdallah II reçu par le président chinois Xi Jinping à Pékin, le 9 septembre 2015. Lintao Zhang/AFP

La Jordanie : acteur clé pour la Chine au Moyen-Orient

Allié proche des États-Unis depuis des décennies et acteur majeur du Moyen-Orient, la Jordanie entretient pourtant d’importants liens avec la Chine.
Le 23 avril 2021, une procession aux flambeaux se déroule à Erevan en souvenir du génocide de 1915, qui a été suivi, trois ans plus tard, de la création de l'éphémère république d'Arménie (1918-1920). L'impact de ses deux années d'existence aura été majeur. Karen Minasyan/AFP

Arménie : une leçon d’histoire d’une actualité brûlante

Un récent ouvrage révèle des éléments historiques majeurs expliquant le conflit entre l’Arménie et l’Azerbaïdjan, qui continue de constituer une menace sérieuse aux portes de l’Europe.
Des habitants de Soukhoumi, la capitale de l’Abkhazie, brandissent des drapeaux de l’Abkhazie (à bandes vertes), de l’Ossétie du Sud (blanc, rouge et jaune) et de la Russie pour célébrer la reconnaissance par Moscou de l’indépendance de ces deux républiques sécessionnistes de Géorgie, le 16 août 2008. AFP

Trente ans après l’effondrement de l’URSS, ces États fantômes qui hantent l’espace post-soviétique

Les entités sécessionnistes s’imposent comme un enjeu politique central pour les États issus de l’ancien Empire soviétique, mais aussi pour le continent européen.
Un soldat éthiopien devant un brasier allumé pour les célébrations de Meskel, qui commémorent la découverte supposée de la Vraie Croix par Sainte Hélène (selon la foi chrétienne), dont une partie serait en Éthiopie. Addis-Abeba, 26 septembre 2021. Eduardo Soteras/AFP

Conflit éthiopien : les faiblesses de l’explication ethnique

Réduire le conflit actuel aux seuls facteurs ethniques relève d’une une vision partielle qui néglige l’héritage de l’histoire complexe de l’Éthiopie.
Le président chinois Xi Jinping et le président malgache Hery Rajaonarimampianina à Pékin, le 27 mars 2017. Lintao Zhang/AFP

L’intérêt croissant de la Chine pour Madagascar

La position géographique de l’île, plus encore que son potentiel économique, explique le rapprochement bilatéral initié par Pékin.
Recep Tayyip Erdogan lors de sa visite au Nigeria en 2016, accompagné du président nigérian, Muhammadu Buhari. À Abuja, le 2 mars 2016. Philip Ojisua/AFP

La Turquie, nouvel acteur majeur en Afrique ?

Recep Tayyip Erdogan affiche de grandes ambitions pour la Turquie en Afrique. Celles-ci sont autant motivées par les opportunités économiques que par les implications symboliques de cette présence.
Xi Jinping durant la retransmission de la session d’ouverture de l’Assemblée nationale populaire, à Pékin, le 5 mars 2021. STR/AFP

Parti communiste chinois : une nouvelle ère ?

Xi Jinping a fait adopter au Parti communiste chinois une résolution exceptionnelle qui vise à réécrire le roman national du pays, pour faire de lui l’homme providentiel de la Chine d’aujourd’hui.
Tract de campagne de Kishida Fumio, le nouveau premier ministre du Japon. Saitama, 30 octobre 2021. Behrouz Mehri/AFP

Au Japon, les enseignements de la victoire électorale de l’inamovible parti libéral-démocrate

Une fois de plus, le PLD a remporté les élections japonaises. Malgré ce résultat prévisible, la campagne fut marquée par de nombreux débats autour des questions économiques et sociales.
Les rapports entre la Chine et Israël ne peuvent pas se comprendre sans tenir compte de ceux que chacun de ces deux pays entretient avec les États-Unis. motioncenter/Shutterstock

Chine-Israël : une relation dans l’ombre de la rivalité sino-américaine

La Chine est aujourd’hui le troisième partenaire commercial d’Israël. Une proximité que Washington, allié stratégique de Tel-Aviv, ne voit pas nécessairement d’un bon œil…
Cérémonie d’inauguration du projet Yanbu Aramco Sinopec Refining Company (YASREF), le 20 janvier 2016 à Riyad. Cette raffinerie en joint-venture constitue un symbole de l’approfondissement de l’implication croissante de Pékin au Moyen-Orient. Fayez Nureldine/AFP

Chine–Arabie saoudite : à l’assaut de l’or noir

Devenus en quelques années des partenaires énergétiques majeurs, la Chine et l’Arabie saoudite pourraient élargir leur alliance à de nombreux autres domaines d’ici quelques années.
Une équipe antiterroriste chinoise pendant un exercice à Wuhan, le 12 septembre 2009. AFP

2001-2021 : vingt ans de renforcement stratégique et économique pour la Chine

Pour Pékin, la « guerre contre le terrorisme » lancée par Washington après le 11 Septembre a été l’occasion de s’imposer comme un acteur sécuritaire et diplomatique alternatif pour l’Asie centrale.
Les militants écologistes ukrainiens se sont alliés aux nationalistes pour exiger que le pays prenne son indépendance vis-à-vis de l’URSS, célébrée ici à Kiev le 25 août 1991, au lendemain de sa proclamation. Anatoly Saprononekov/AFP

De la lutte pour l’indépendance jusqu’à aujourd’hui : une brève histoire de l’éco-nationalisme ukrainien

Les mouvements écologistes ont joué un rôle important dans l’accession de l’Ukraine à l’indépendance en 1991. Aujourd’hui, cette tendance a été, paradoxalement, récupérée par l’extrême droite.

Authors

More Authors