Serge Galam est physicien, théoricien, spécialiste des systèmes désordonnés, fondateur de la sociophysique, directeur de recherche au CNRS. Après une carrière internationale, il est recruté au CNRS et va travailler dans plusieurs laboratoires de physique de l’Université Pierre et Marie Cuire avant de rejoindre le CREA - Centre de Recherche en Epistémologie Appliquée à l’École Polytechnique. Fin 2013 il intègre le CEVIPOF - Centre de recherches politiques, devenant le premier physicien à Sciences Po. En plus de ses recherches il y enseigne la sociophysique dans le cadre de la Formation Commune des Masters de Sciences Po et anime un séminaire doctoral transversal. Il travaille actuellement sur les prises de décision en groupe, les dynamiques d’opinion, les prédictions électorales, les référendums, le terrorisme, le radicalisme, les coalitions/fragmentations entre pays. Ses derniers travaux sur la dynamique d’opinion lui ont permis de prédire la victoire de Donald Trump dés l’été 2016 (https://arxiv.org/abs/1609.03933v1).

Experience

  • –present
    Physicien, Sciences Po – USPC

Education

  • 1981 
    Université de Tel-Aviv, PhD