Primatologue, Maitre de Conférence du Muséum National d'Histoire Naturelle au Musée de l'Homme et Vice-President de la Société Francophone de Primatologie (SFDP), Muséum national d’histoire naturelle (MNHN) – Sorbonne Universités

Depuis 2000, Shelly Masi étudie avec passion les gorilles de l’ouest (Gorilla gorilla) qui vivent notamment en République Centrafricaine et en République du Congo. Ses recherches s’appuient sur de longs séjours de terrain en Afrique, au contact des rares groupes de gorilles de l’ouest habitués à la présence de l’observateur humain.

Shelly Masi a appris la langue centrafricaine, le Sango, essentielle pour établir le contact avec les Pygmées Aka, les acteurs masqués des ses recherches. Shelly Masi explore les adaptations écologiques et les capacités cognitives des gorilles, notamment à travers leurs comportements alimentaires : la variabilité de leurs choix, selon les changements environnementaux, selon leurs besoins nutritionnels et leur état de santé ; selon les disponibilités en nourriture dans le temps et dans l’espace, sur un territoire donné. Fruit d’une observation patiente et de longues marches dans la forêt, le matériel d’étude comprend : des notes, des photos, des vidéos, des prélèvements d’urine, de crottes, de sol ; des plantes afin d’en analyser les propriétés ainsi qu’un herbier. Au-delà de l’intérêt scientifique, Shelly Masi est très impliquée dans la conservation des grands singes, dont toutes les espèces sont menacées.

Shelly Masi est vice-Présidente de la Société Francophone de Primatologie (SFDP) et elle était l'une des commissaires scientifiques de l’exposition "Sur la piste des Grands singes". Sur le terrain elle travaille en collaboration avec des ONG (WWF et WCS).

La photo du profil est signée de Barthélemy Ngbanda, l'un des pisteurs Aka des gorilles

Experience

  • –present
    Maître de conférences Muséum National d¹Histoire Naturelle Éco-anthropologie et Ethnobiologie. Musée de l'Homme, Muséum national d’histoire naturelle (MNHN) – Sorbonne Universités