Menu Close

Muséum national d’histoire naturelle (MNHN)

Au carrefour des sciences de la Terre, de la Vie et de l’Homme, le Muséum national d’histoire naturelle se consacre quotidiennement – et ce depuis près de 400 ans – à la nature et à ses relations avec l’espèce humaine. Le Muséum offre une formation au niveau de la mention de master « Évolution, Patrimoine naturel, Sociétés » et de l’École doctorale 227 « Sciences de la Nature et de l’Homme ».

La prise de conscience environnementale et la sauvegarde de la planète sont au cœur des débats contemporains. Totalement engagé sur ces questions, le Muséum occupe une position de référence grâce à des missions variées : la recherche fondamentale et appliquée, la conservation et l’enrichissement des collections, l’enseignement, l’expertise et la diffusion des connaissances.

Centre de recherche, le Muséum s’appuie sur des travaux en laboratoire et des expéditions dans le monde entier, un grand éventail de disciplines, des collections exceptionnelles et une expertise reconnue. À travers l’enseignement ou les actions de diffusion, il a également pour mission de partager ses savoirs. Avec un objectif clair : rendre les connaissances sur la nature accessibles à tous et sensibiliser le plus grand nombre à la protection de notre planète.

Une des particularités du Muséum est de répartir son activité sur 12 sites dans toute la France. Son cœur historique est situé à Paris, au Jardin des Plantes, qui accueille des laboratoires, des galeries d'exposition, une ménagerie ou des lieux d’enseignement. Citons également deux autres lieux parisiens incontournables, le Parc Zoologique de Paris et le Musée de l’Homme (réouverture prévue pour octobre 2015). Mais il reste encore à découvrir dans tout l’Hexagone deux stations marines, un arboretum, un parc zoologique, des jardins botaniques, un chantier de fouilles préhistoriques, des laboratoires…

Links

Displaying 1 - 20 of 208 articles

Mouches mexicaines des fruits. Originaire du Guatemala et du Mexique, cette espèce est envahissante en Californie, où elle pèse sur l’agriculture du pamplemousse. Ici, des femelles déposant leurs œufs sur un fruit. Jack Dykinga/USDA Agricultural Research Service (2007)

1 288 milliards de dollars : chiffrer les dégâts causés par les invasions biologiques pour enfin agir

Les invasions biologiques sont une menace importante pour la biodiversité, mais elles coûtent aussi très cher à nos sociétés. Une étude estime ce coût à plus de 1000 milliards de dollars depuis 1970.
Vista general de la superfície con las pisadas de Neandertales en la Playa de Matalascañas (Huelva) E. Mayoral

Un paseo por la playa de Doñana: así encontramos las primeras huellas de neandertales en la península ibérica

Las pisadas de Matalascañas constituyen el primer registro indudable de huellas de homínidos neandertales encontradas en la península y son, hasta la fecha, las más antiguas del mundo para el Pleistoceno superior.
Le long du périphérique parisien, en avril 2018 à la Porte de Montreuil, l’association Boomforest met en œuvre des plantations de type Miyawaki.

Microforêts urbaines : que penser de la « méthode Miyawaki » ?

Cette méthode de plantation dense de jeunes arbres dans des espaces urbains connaît un fort engouement en France. Elle a ses adeptes et ses détracteurs. Mais que vaut-elle vraiment ?
Des soignants s'occupent d'un patient infecté par le coronavirus SARS-CoV-2, dans le service de réanimation à l'hôpital Ambroise Paré de l'AP-HP, à Boulogne-Billancourt, près de Paris, le 8 mars 2021. Alain Jocard / AFP

Quel est l’effet de l’épidémie de Covid-19 sur la surmortalité en France ?

Depuis le début de l’épidémie, le SARS-CoV-2 a fait près de 90 000 décès dans notre pays selon le décompte de Santé publique France. Comment cette situation se traduit-elle en termes de surmortalité ?
Basée à Dole, dans le Jura, l’entreprise Ÿnsect a le vent en poupe : c’est le leader mondial du secteur de l’élevage d’insectes. Sébastien Bozon / AFP

« Cultiver » des insectes, une solution durable pour assurer la sécurité alimentaire de l’humanité ?

Les insectes sont déjà consommés dans de nombreux endroits de la planète. Il n’est cependant pas nécessaire de devenir entomophage soi-même pour bénéficier des avantages associés à cette pratique.
Kawanan kelelawar terbang keluar dari gua di dekat Phnom Sampeau, Kamboja. S. Shankar/Wikipedia, CC BY-SA

Pada 2010, virus menyerupai SARS-CoV-2 sudah ada di Kamboja

Virus kelelawar yang ditemukan satu dekade yang lalu di Kamboja mengindikasikan bahwa penjualan trenggiling tetap menjadi penjelasan yang kredibel terkait awal mula pandemi COVID-19.
En l’an 2000 à Sydney, le pin de Wollemi est pour la première fois présenté au public dans le cadre de la manifestation Creatures of Wollemi. WILLIAM WEST / AFP

Le pin de Wollemi, la découverte botanique la plus retentissante du XXᵉ siècle

Cet arbre, qui s’enracine au fin fond des âges, a été sauvé des flammes de justesse lors des récents incendies qui ont ravagé l’Australie.
Le métaséquoia peut atteindre les 50 mètres de hauteur dans ses stations naturelles. Zauber2011

Le séquoia de Chine, l’arbre derrière le fossile

On pensait qu’il s’agissait d’un arbre fossile avant de découvrir qu’il existait encore nombre de métaséquoias bien vivants en Chine…
À l’automne, le feuillage caduc de l’arbre prend une teinte jaune d’or de toute beauté. Serge Muller/MNHN

Le ginkgo, une histoire qui a commencé il y a 200 millions d’années

Originaire des montagnes de Chine, le ginkgo présente des caractéristiques hors du commun. Il résiste bien à la sécheresse et aux pollutions et s’avère donc bien adapté au milieu urbain.

Authors

More Authors