Muséum national d’histoire naturelle (MNHN)

Au carrefour des sciences de la Terre, de la Vie et de l’Homme, le Muséum national d’histoire naturelle se consacre quotidiennement – et ce depuis près de 400 ans – à la nature et à ses relations avec l’espèce humaine. Le Muséum offre une formation au niveau de la mention de master « Évolution, Patrimoine naturel, Sociétés » et de l’École doctorale 227 « Sciences de la Nature et de l’Homme ».

La prise de conscience environnementale et la sauvegarde de la planète sont au cœur des débats contemporains. Totalement engagé sur ces questions, le Muséum occupe une position de référence grâce à des missions variées : la recherche fondamentale et appliquée, la conservation et l’enrichissement des collections, l’enseignement, l’expertise et la diffusion des connaissances.

Centre de recherche, le Muséum s’appuie sur des travaux en laboratoire et des expéditions dans le monde entier, un grand éventail de disciplines, des collections exceptionnelles et une expertise reconnue. À travers l’enseignement ou les actions de diffusion, il a également pour mission de partager ses savoirs. Avec un objectif clair : rendre les connaissances sur la nature accessibles à tous et sensibiliser le plus grand nombre à la protection de notre planète.

Une des particularités du Muséum est de répartir son activité sur 12 sites dans toute la France. Son cœur historique est situé à Paris, au Jardin des Plantes, qui accueille des laboratoires, des galeries d'exposition, une ménagerie ou des lieux d’enseignement. Citons également deux autres lieux parisiens incontournables, le Parc Zoologique de Paris et le Musée de l’Homme (réouverture prévue pour octobre 2015). Mais il reste encore à découvrir dans tout l’Hexagone deux stations marines, un arboretum, un parc zoologique, des jardins botaniques, un chantier de fouilles préhistoriques, des laboratoires…

Links

Displaying 1 - 20 of 130 articles

Capture d’écran d’une partie de jeu BirdLab. BirdLab

BirdLab, une application pour aider les oiseaux (et la science)

Ce samedi 16 novembre, une nouvelle saison du jeu BirdLab s’ouvre, avec pour objectif d’aider les oiseaux à passer l’hiver et à mieux les connaître.
Ils nous aiment -presque- autant qu'on les aime. Shutterstock

C’est prouvé : les chats nous aiment !

Les gens se divisent en deux catégories : ceux qui aiment les chiens et ceux qui aiment les chats. Ces derniers seront ravis d’apprendre que la science confirme que leur amour est bien réciproque.
Leucobryum madagasssum, une mousse qui résiste en milieux secs.

À la découverte des mousses cachées de Madagascar

Un projet scientifique cherche à mieux connaître ces espèces végétales, présentes en grand nombre sur le territoire malgache.
Nos modes de vie modernes nous donnent de moins en moins d’occasions de contact avec la nature. Shutterstock

Retrouvons une culture commune de la nature

Peu à peu, nous évinçons la nature du quotidien, de nos modes de vie, de notre culture, et même de notre langage. Il est urgent de la réintégrer à notre culture commune.
Landscape in the Var area of France with fossilised Permian pelites (Permian Middle, 270 Ma) and “muddle cracks”.

An exoplanet within arm’s reach: the Earth

The geological and biological archives of the Earth shed light on both the distant past of our planet and allow us to imagine its future.
Les contributions permises par la science citoyenne offrent aux chercheurs quantité de données sur des espèces présentes aux quatre coins de la France. Shutterstock

Cinq façons d’aider la biodiversité depuis son transat (ou presque)

Face au déclin de nombreuses espèces ordinaires, les vacances sont l’occasion pour les citoyens de 7 à 77 ans de faire avancer la connaissance de la biodiversité... pour mieux la protéger.
« L’homme si sûr de son identité représente surtout une collection d’espèces cohabitant dans la plus parfaite des collaborations. »  Extrait de « Insignificant – Une espèce à part »

« Une espèce à part », une minisérie baroque pour repenser la place de l’humanité sur Terre

En dix courts épisodes, Franck Courchamp et Clément Morin invitent les êtres humains à se décentrer et à envisager sous un nouveau jour leur place et leur rôle dans leur environnement.
Le sens olfactif a cette particularité d’être intimement lié à notre mémoire et à nos émotions. Shutterstock

Comment les odeurs nous reconnectent à la nature

Souvent négligée parmi les cinq sens, l’olfaction joue en réalité un rôle primordial dans le bien-être que nous procure le contact avec la nature.
Galerie du Museum de Bordeaux. Aline Richard Zivohlava

Nommer le vivant, le classer, et puis s’émerveiller

Le Muséum de Bordeaux Sciences et Nature a rouvert ses portes en mars dernier après complète rénovation. Pascal Tassy, membre du conseil scientifique, explique ses choix de présentation.

Research and Expert Database

Authors

More Authors