Articles on Nicolas Sarkozy

Displaying 1 - 20 of 25 articles

L'ex-chef d'état-major, Pierre de Villiers, aux côtés du Président Macron, le 14 juillet 2017. Christophe Archambault / POOL / AFP

Le malaise des armées, objet médiatique permanent

Peut-on gagner des guerres avec une armée qui finit par inspirer – de manière aussi récurrente et permanente – autant de pitié et de compassion ?
En patrouille, au contact des riverains. Rama/Wikimedia

Police de proximité, mode d’emploi

Faire de la police de sécurité quotidienne, c’est avant tout vouloir modifier l’organisation de la police en fonction d’une idée moderne de son rôle dans la société.
Défilé du 14 juillet 2017, à Paris. Christophe Archambault / AFP

La relation franco-américaine : constantes et anicroches

La présence de Donald Trump au défilé militaire du 14 juillet a illustré un aspect important de la relation entre les deux pays : en dépit des brouilles (fréquentes), le poids de l’Histoire demeure.
Emmanuel Macron, le 1er juillet, au Parlement européen de Strasbourg. Sébastien Bozon / AFP

Discours au Congrès : les habits neufs du Président Macron

À l’opposé de la « présidence normale » de son prédécesseur, le président Macron souhaite renouer avec la conception présidentialiste des institutions voulue par le général de Gaulle.
Louis XIV tenant les sceaux en présence des conseillers d'Etat et des maîtres des Requêtes . Peinture de l'école française (XVIIᵉ). Château de Versailles/Christian Jean

Gouvernements et remaniements à travers l’histoire

Aujourd’hui, les remaniements ministériels rythment notre vie politique. Qu’en était-il sous l’Ancien Régime ? Et comment cette pratique évolue pour tenter de correspondre à la société contemporaine ?
Dans la cour du Louvre, au soir du 7 mai 2017. Eric Feferberg/AFP

Comment photographier un président « jupitérien » ?

L’affiche officielle fixe pour cinq ans l’image du « président jupitérien », celle que les cérémonies s’évertuent à composer depuis l’élection d’Emmanuel Macron.
François Fillon à son QG de campagne, à Paris, le 23 avril 2017. Christophe Archambault/AFP

Après l’échec de la droite, les scénarios de la recomposition

Comment la droite de gouvernement a-t-elle pu en arriver là perdre une élection jugée « imperdable », le désaveu du quinquennat socialiste dans l’opinion laissant augurer une alternance « naturelle » ?
Manuel Valls et Benoît Hamon, au temps où le PS adhérait à l'idée de primaire. Eric Feferberg/AFP

Les primaires, progrès ou recul de la démocratie ?

Même si les primaires ont été créées pour des raisons pragmatiques et avec nombre de calculs sous-jacents, leur succès populaire rendra difficile tout retour en arrière pour les partis.
François Hollande à la sortie de l'avion présidentiel, le 2 décembre 2016, à Abu Dhabi. Stépahne de Sakutin / AFP

Sortie de secours pour François Hollande

Le retrait de l'actuel président de la course présidentielle pourrait bien être annonciateur de profonds bouleversements politiques aux conséquences inattendues.
François Hollande sur le perron de l’Élysée, le 28 novembre 2016. François Guillot/AFP

Le piège de Buridan : vol au-dessus d’un nid de primaires

François Hollande est pris entre sa faim de défendre son bilan et sa soif d’être légitimé par ses amis. Pour échapper à cette inertie, il peut sortir du jeu, ou se présenter en dehors de la primaire.
Dans un bureau de vote à Rennes, le 27 novembre 2016. Damien Meyer/ AFP

Ne confondons pas sondages et prévisions

Il ne faut pas parer les sondages de vertus miraculeuses. Les études quantitatives n’ont pour but que d’évaluer une opinion, une intention, une action à un moment donné, avec une marge d’erreur.
A Viry-Châtillon, le 22 novembre 2016. Thomas Samson/AFP

Primaire gagnée de Fillon, primaire perdue de Hollande

Nul doute que si François Hollande offre aux électeurs de mettre sa tête sur le billot de la primaire, certains viendront faire tomber le couperet avec la même délectation que pour Nicolas Sarkozy.
Les finalistes de la primaire de la droite et du centre. Christophe Archambault/AFP

Alain Juppé, victime de la peur du « Chirac bis »

Après l’avoir adoubé dans les sondages, sa candidature garantissant l’éjection de François Hollande de l’Élysée, une partie importante de l’électorat de droite lui a retiré le tapis sous les pieds.
Nuit debout, le 16 avril 2016 à Paris. Olivier Ortelpa/Flickr

La société et ses acteurs politiques : jeu de miroirs

Les acteurs politiques, tentés de s’ajuster à la méfiance et à l’individualisme ambiants, sont peut-être en retard sur ce qui va dans le sens d’un retour au sens, à la solidarité et à l’engagement.

Top contributors

More