Institut de physique du globe de Paris (IPGP) – USPC

L'Institut de Physique du Globe de Paris est un Grand Établissement d'Enseignement Supérieur et de Recherche indépendant piloté par un Conseil d'Administration. Il est membre de la Communauté d'Universités et d'Établissements (COMUE) Université Sorbonne Paris Cité (USPC) et associé au Centre National de la Recherche Scientifique (CNRS). Il rassemble environ 150 chercheurs de très haut niveau recrutés dans le monde entier, 170 ingénieurs et gestionnaires et plus de 190 doctorants de tous pays qui partagent la même passion pour les Sciences de la Terre et des planètes. Des accords de coopération avec un grand nombre d'institutions étrangères de grand renom permettent des recherches et des échanges dans tout le globe. L'IPGP héberge des moyens de calcul puissants et des installations expérimentales de dernière génération, et bénéficie d'un soutien technique de premier plan. Sa structure souple facilite l'émergence d'équipes de recherche dans les domaines les plus prometteurs.

Links

Displaying all articles

La carte des séismes survenus aux États-Unis en 2016. R. Grandin/IPGP

De nouveaux éléments sur les liens entre séismes et activités pétrolières aux États-Unis

L’État de l’Oklahoma tente de maîtriser la sismicité induite par les activités pétrolières. Si les premiers effets de cette régulation se font sentir, une récente étude invite à redoubler d’efforts.
Le pont Aso Ohashi après les séismes dans la préfecture de Kumamoto.

Séismes au Japon et en Équateur : que s’est-il passé ?

Non, les deux séismes au Japon et en Équateur ne sont pas liés. Les distances entre les deux évènements sont trop importantes. Explication des phénomènes en cause.
Le barrage de Monteynard en Isère, théâtre d’un séisme en 1963. David Monniaux/wikipedia

Crises sismiques (3) : la France aussi peut trembler

Si les séismes provoqués par l’homme touchent aujourd’hui majoritairement les États-Unis, la France n’est pas à l’abri.

Research and Expert Database

Authors

More Authors