Uber a suscité une nouvelle génération de chauffeurs VTC

Intérieur Ford Puma. Wikipedia, CC BY-SA

Depuis 2011 et l’arrivée d’entreprises de taxis sans licence réservables par Internet, dont la plus célèbre est la firme américaine Uber, le monde du taxi s’est transformé. Tout d’abord, il y a eu augmentation globale du nombre d’entreprises de voiture de transport avec chauffeur (VTC) sur le territoire français, mais pas partout : la hausse a surtout eu lieu en région parisienne et autour des grandes villes tandis que le nombre d’entreprises de VTC a diminué dans les départements ruraux.

Évolution du nombre d’entreprises de « VTC » (code NAF/APE 4932Z) avant et après 2011. Cliquez sur les boutons pour changer de période. Réalisation Baptiste Coulmont et Sylvain Lapoix. Source : Sirene et Insee.

Les entrepreneurs, eux aussi, ont changé. Ils sont plus jeunes et on remarque plus de noms de tradition maghrébine. Comparativement à avant 2011, il y a, après 2011, moins d’Alain, de Philippe, de Jean et de Patrick. Et très probablement plus d’immigrés ou de descendants d’immigrés : on trouve plus fréquemment Ahmed, Ali, Mohamed et Karim au volant de la voiture.

Évolution de la fréquence des prénoms chez les créateurs d’entreprises de transport automobile de passagers. Réalisation Baptiste Coulmont et Sylvain Lapoix. Source : Sirene et Insee.