Articles on espèces invasives

Displaying 1 - 20 of 31 articles

Aussi appelé rascasse volante, le poisson-lion qui peut atteindre près de 50 cm possède de longues épines le long de sa nageoire dorsale. Shutterstock/Vitality6447

En Méditerranée, l’inquiétante invasion du poisson-lion, prédateur redoutable

Originaire du Pacifique Sud et de l’océan Indien, le poisson-lion a désormais élu domicile dans d’autres régions du monde. En Mer méditerranée, ce prédateur redoutable dévaste les écosystèmes marins.
De nombreux sites permettent aujourd’hui de s’informer, voire d’apporter des données, sur des espèces animales introduites et envahissantes en France. Romain Garrouste

Dépasser sa peur des espèces invasives grâce à la science citoyenne

La crainte que nous inspirent les espèces invasives n’est pas étrangère à notre méconnaissance de la nature.
Jeune larve sur une pomme (Paris, juillet 2018). Romain Garrouste

Rentrée 2018 très invasive pour la punaise diabolique

Depuis la mi-septembre, les scientifiques sont submergés d’appels et de signalements de la punaise diabolique, à Paris et dans de nombreux départements. Nouvelles du front.
Certaines coccinelles arlequin Harmonia axyridis.possèdent des élytres noires avec deux gros points rouges. D’autres possèdent deux petits points rouges additionnels vers l’arrière, ou sont décorées d’une douzaine de petits points rouges. A l’inverse, il existe des coccinelles avec des élytres rouges, ornées d’une vingtaine de points noirs. Toutes ces coccinelles appartiennent à la même espèce. B. Prud’homme, J. Yamaguchi

En rouge et noir, la génétique des pois de la coccinelle

D’où viennent les jolies couleurs de la coccinelle arlequin ? Un seul gène dessine les motifs de coloration de cet insecte familier.
Un orthoptère dans des champignons corticoles (qui vivent sur les écorces d’arbre) en Guyane. Romain Garrouste

Crise de la biodiversité : n’oublions pas les invertébrés !

Mollusques, milles‑pattes, araignées, insectes… les invertébrés connaissent ces dernières années, tout autant que les vertébrés, un inquiétant recul de leurs populations.
Un des bancs de sargasses étudiés au cours de la première « Expédition Sargasses » © MIO – OSU Pythéas (CNRS, IRD, AMU) / Sandrine Ruitton

Pourquoi une nouvelle Mer des Sargasses étouffe les Antilles

Une nouvelle expédition scientifique démarre aujourd’hui aux Antilles sur la piste des sargasses. A quoi ressemblent ces algues brunes ?

Top contributors

More