Articles on précarité

Displaying 1 - 20 of 44 articles

À partir d'une enquête immersive de plusieurs années dans la région Grabd-Est, Benoît Coquard montre comment, malgré le chômage et l'érosion sociale, des consciences collectives persistent. Saïmonn/Flickr

Plongée dans le quotidien des campagnes en déclin

Entrer dans le quotidien des habitants des campagnes en déclin, c’est aussi découvrir la complexité des rapports sociaux qui s’y nouent dans le temps. Extraits de l’ouvrage « Ceux qui restent ».
Les Croms devant un immeuble aux Mureaux. Image du film De cendres et de braises. Manon Ott

Aux Mureaux, rencontre avec une jeunesse engagée

Comment vit-on dans ces anciennes banlieues ouvrières en mutation ? Comment s’y engage, ou non, la jeunesse actuelle ? Un documentaire explore un pan méconnu de la banlieue des Mureaux. Extraits.
Les différentes mesures de taxation n'ont pas eu d'effet sur l'évolution du nombre de contrats courts. Kichigin / Shutterstock

Taxation des CDD, ou comment réinventer la roue

Le projet de réforme de l’assurance-chômage prévoit un nouveau dispositif de taxation pour les contrats courts. Les dernières mesures en la matière n’ont pourtant jamais eu d’effet sur leur volume.
Les chauffeurs du géant Uber prévoient une journée nationale d'action pour protester contre leurs conditions de travail. À Montréal, les chauffeurs appellent à une grève d'un jour. Dan Gold/Unsplash

Les chauffeurs Uber en grève: quelles conditions de travail à l'ère de la précarité ?

Les chauffeurs d'Uber, l'une des entreprises les plus prospères de l'économie dite collaborative, ferment leurs applications lors d'une journée de protestation, afin de dénoncer leur précarité.
Près de 6 milliards d’euros d’argent public sont investis chaque année dans les médias en France, soit près de 90 euros par habitant. Hadrian/Shutterstock

Les aides à la presse peuvent-elles contribuer à promouvoir le journalisme d’intérêt public ?

Les aides publiques aux médias, d’un montant très élevé, sont opaques, injustes et peu efficaces. Elles pourraient être réorientées vers la défense et la promotion du journalisme d’intérêt public.
Mariam Abdoul et ses sept enfants évacués en décembre 2018 en raison de l'insalubrité de leur logement, posent devant les locaux d'une association d'aide à Marseille. Deux immeubles s'étaient effondrés le 25 novembre tuant huit personnes. Clement Mahoudeau/AFP

De Marseille aux « gilets jaunes » : l’échec de la politique du logement

Faut-il réellement construire pour répondre aux besoins du mal-logement en France ?
Seulement un micro-travailleur sur 20 se connecterait à la plateforme plusieurs heures par jour. Kostenko Maxim / Shutterstock

Pourquoi l’estimation de 250 000 micro-travailleurs en France est exagérée

Des chercheurs reviennent sur l’estimation de 250 000 micro-travailleurs français, récemment relayée par la presse. Ils la jugent démesurée et expliquent pourquoi il faut la refuser.
Selon François Dubet, c’est moins l’ampleur des inégalités que la transformation du régime des inégalités qui explique les colères, les ressentiments et les indignations d’aujourd’hui. GEORGES GOBET / AFP

« Nouvelles inégalités, nouvelles colères »

Le régime des inégalités multiples engendre une société de la colère. Nous y sommes. Il faut la comprendre pour être capables de résister aux vertiges de l’indignation.
«Les Bulgares de la N3», à Bobigny (Seine-Saint-Denis), en 2010. Marie Barbier

Le bidonville, un objet politique à géométrie variable

Depuis janvier 2018, le gouvernement se résout à employer ce terme disparu depuis des années, affichant une approche plus sociale qu’administrative ou sécuritaire, non sans quelques ambiguïtés.
En opérant au coeur des quartiers populaires, le mécanicien de rue, figure de plus en plus courante en France, fait le lien entre économie formelle et informelle, précarité et débrouille. Pxhere

Le mécanicien de rue, un expert de la « débrouille » au cœur de la précarité

Quand la « débrouille » de la rue participe pleinement au marché de la réparation : le mécanicien de rue au cœur de l’économie des petites gens.
Rendez-vous chez la coiffeuse. Même en vérifiant ses comptes et limitant ses dépenses, une coiffeuse indépendante est souvent à découvert. Tobias Nordhausen/Flickr

« Ma coiffeuse galère », ou la vie des entrepreneurs au quotidien

Le mythe de l’entrepreneur continue d’émailler les discours politiques. Pourtant, comme l’illustre la vie de Géraldine, être entrepreneur c’est souvent… travailler à ne pas être à découvert.
Un coursier Deliveroo le 3 juillet 2018 à Saint-Ouen. L'entreprise a récemment été pointée du doigt concernant ses contrat avec certains employés. GERARD JULIEN / AFP

Le travail au noir casse le mythe du modèle social français

Sur 7 millions de personnes tenues à l’écart du modèle social français, une part survit grâce au travail au noir. Or la lutte contre ce phénomène ne résout pas les inégalités mais les aggrave.
Les livreurs considèrent que la rectification d’éventuelles erreurs fait partie de leurs missions, même s’ils ne sont pas rémunérés pour ces tâches supplémentaires. Massimo Parisi / Shutterstock

Prendre en compte le contrat psychologique pour apaiser les tensions dans la « gig economy »

Les crispations entre les plates-formes et leurs travailleurs peuvent être mieux comprises en étudiant les attentes réciproques et non dîtes des deux parties.
Beaucoup de footballeurs ne feront jamais sur leur entrée sur le marché et remettent leurs espoirs et leurs vies aux mains d'une force supérieure. Niko Besnier

Jeunes sportifs dopés au néolibéralisme et à la religion cherchent avenir meilleur

Pourquoi le sport professionnel est-il devenu l’objectif à atteindre pour des milliers de jeunes issus des pays du sud et à travers lequel ils redéfinissent leur futur ?
Et si Mary Poppins n'en pouvait plus? Les employées de maison vivent dans une grande précarité largement ignorée des discours publics. Street art, 2007. Manuel Faisco/Flicke

« Il faudrait que moi aussi je porte un gilet jaune ! » : le cri de rage des employées de maison

Elles travaillent peut-être chez vous et cumulent plusieurs emplois pour s’en sortir : la situation des employées domestiques résonne au cœur du mouvement « gilet jaune ».
Une personne patiente à côté d'un chariot d'une banque alimentaire rempli de produits donnés par des clients d'un supermarché, le 27 novembre 2009 à Saint-Éloy-les-Mines. THIERRY ZOCCOLAN / AFP

Pourquoi les données économiques peinent à rendre compte de la dure réalité du quotidien

L’économie officielle ne représente jamais complètement la réalité quotidienne : la différence entre les deux se nomme l’économie souterraine, dont cherchent à sortir, en France, des millions de citoyens.
L’algorithme d'Uber, un outil puissant au service de sa stratégie. IgorGolovniov / Shutterstock

Podcast : Uber, ou l’algorithme de la dépendance économique

C'est dans la boîte N.3 : Uber.
Le spécialiste des VTC analyse en temps réel la structure de l’offre et de la demande dans une zone donnée. Mais son algorithme sert également sa stratégie de long terme.

Top contributors

More