Figurines inspirées de l'univers de Mario. Ryan Quintal / Unsplash, CC BY-SA

Nolan, 10 ans : « Comment les jeux vidéo ont été créés ? »

Tu fais probablement partie de ces millions de joueurs à travers le Monde à t’amuser sur des jeux tels que Fortnite, Mario ou Fifa, sur des supports aussi variés que les consoles, PC ou smartphones. Mais bien avant de devenir l’une des toutes premières industries culturelles au monde, et un marché gigantesque, le jeu vidéo était une innovation des plus confidentielles (très peu de gens jouaient).

En effet, tu dois comprendre que les premiers ordinateurs étaient très chers, très encombrants et disposaient de puissances ridicules en comparaison des machines que tu manipules aujourd’hui. C’est pourquoi il ne te surprendra guère que les premiers jeux vidéo ont été créés au sein de grandes universités, non pas à des fins d’amusement, mais pour faire avancer la recherche scientifique et entraîner les étudiants.

L’évolution des jeux vidéo de 1952 à 2018.

C’est sur la base de ces objectifs de recherche scientifique et ce contexte technologique rudimentaire que sont apparus les premiers jeux vidéo. Par exemple, le plus ancien jeu électronique recensé est Cathode-Ray Tube Amusement Device (ce qui veut dire : dispositif de jeu à tube cathodique) et fut inventé par les physiciens Thomas Goldsmith Jr. et Estle Mann en 1947, il y a plus de 70 ans !

En s’inspirant de la technologie militaire, il simulait des tirs d’artillerie contre des flottes aériennes virtuelles représentées par des points sur un écran.

Il fallut attendre le début des années 1970 pour que de premiers dispositifs de jeu vidéo soient réellement distribués à grande échelle, que ce soit à travers de premières consoles de salon, des bornes d’arcade, ou des jeux électroniques portables à cristaux liquides. Pourquoi ? Parce qu’avant cette date, la technologie était trop chère et n’avait pas encore été suffisamment miniaturisée pour pouvoir être accessible.

Voilà à quoi ressemblait Pong, un des premiers jeux vidéo, ça te donne envie ?

La naissance de l’industrie du jeu vidéo grand public est probablement à positionner en 1972, quand le constructeur américain Magnavox lança la première console de jeu Odyssey, et que la société Atari fut créée avec pour ambition de produire et de commercialiser des bornes d’arcade devant être exploitées dans des salles de jeux ou des bars. La particularité de ces deux entreprises fut de proposer un jeu de ping-pong dans lequel chaque joueur, équipé d’un joystick, dirige une barre, symbolisant une raquette, pouvant se déplacer sur un axe vertical sur l’écran, et doit empêcher une balle (représentée par un pixel) de traverser son écran. Le jeu, innovant et ludique pour l’époque, fut un grand succès commercial.

Mais attention ! Nous sommes loin des chiffres des grands succès d’aujourd’hui. Pong, dans sa version borne d’arcade, s’est écoulé à 10 000 exemplaires, quand Home Pong, sa déclinaison sur console de salon fut vendue à quelques centaines de milliers d’exemplaires. On est loin des 150 millions de copies de MineCraft écoulées, ou des 200 millions de joueurs de Fortnite !

Mais ce que tu dois retenir, c’est que ces grands succès planétaires que sont les Mario, Sonic, Tomb Raider, Halo, Call of Duty, Apex Legend et autres Zelda n’auraient jamais pu voir le jour sans ces pionniers, scientifiques et industriels, qui ont développés les technologies nécessaires à la programmation puis la démocratisation des jeux vidéo. Ces pionniers ont été les premiers à comprendre qu’il y avait un marché important derrière le divertissement vidéoludique. Et c’est bien parce qu’ils ont fait ce pari un peu fou qu’ils ont montré la voie et inspiré toute une génération de jeunes développeurs qui, allaient offrir ses lettres d’or au jeu vidéo dans les années 1980. Mais là est déjà une autre histoire.


Diane Rottner, CC BY-NC-ND

Si toi aussi tu as une question, demande à tes parents d’envoyer un mail à : tcjunior@theconversation.fr. Nous trouverons un.e scientifique pour te répondre.

Illustration : Diane Rottner.

Want to write?

Write an article and join a growing community of more than 95,500 academics and researchers from 3,107 institutions.

Register now