Menu

Alessandro Furlan

chercheur en biologie cellulaire et moléculaire, Université de Lille

J’ai étudié pendant mon parcours les mécanismes de régulation transcriptionnelle en prêtant attention à leur impact physio-pathologique fonctionnel lors du développement embryonnaire mais aussi dans les cancers ou encore le syndrome métabolique. Je me suis notamment intéressé aux facteurs de transcription Ets-1 et P-TEFb qui régulent différentes gammes de gènes, et au récepteur membranaire Met qui module la physiologie de la cellule en réponse à son ligand HGF présent dans le microenvironnement cellulaire.
J’ai appréhendé la signalisation modulée par ces facteurs, en étudiant par biochimie des cibles individuelles ainsi que des cascades d’effecteurs ou des réseaux de gènes, par des approches génétiques et pharmacologiques. De plus, en replaçant ces études dans le contexte de sphéroïdes/organoïdes, j’ai mis en évidence qu’ils constituaient des modèles d’étude utiles pour apporter de nouvelles informations plus pertinentes d’un point de vue physiologique.
Les approches de microscopie m’ont permis d’élucider différents mécanismes de régulation cellulaire et leurs conséquences physiologiques, en analysant d’abord les organisations cellulaires ou tissulaires et plus récemment l’expression et l’activité au niveau moléculaire.
En m’appuyant sur les compétences interdisciplinaires que j’ai acquises, mon projet actuel vise à donner un nouvel éclairage aux réseaux de régulation de la transcription en insistant sur les aspects de dynamiques moléculaires qui restent imparfaitement compris.

Experience

  • –present
    chercheur en biologie cellulaire et moléculaire, Université de Lille

Education

  • 2007 
    Université de Lille, Thèse en Sciences de la Vie et de la Santé