Aurélien Restelli

Ancien élève de l’ENS Cachan, détenteur d’un Master 2 de sociologie de l’EHESS et auteur d’un mémoire de recherche sur le Service Volontaire Citoyen (sous la direction de Cédric Moreau de Bellaing), Aurélien Restelli prépare une thèse intitulée « Coopérer en maintien de l’ordre : la police à l’épreuve de la pluralisation », sous la direction de Jacques de Maillard.

Dans les pays occidentaux, on assiste à une logique de pluralisation des activités policières. Cela touche notamment le domaine de la police des foules ; en effet, de plus en plus d’unités, dont l’organisation et les modes de fonctionnement peuvent parfois être très différents, sont amenées à participer aux opérations de maintien de l’ordre. La question se pose donc de savoir comment, aussi bien en bas de la hiérarchie qu’au niveau de l’état-major, elles échangent, se jugent et se coordonnent pour mener à bien les opérations de maintien de l’ordre.

Experience

  • –present
    Doctorant, sociologie, CESDIP, Université de Versailles Saint-Quentin en Yvelines – Université Paris-Saclay