Sociologue, professeure émérite, Université de Warwick, Fellows 2011-IEA de Paris, Institut d'études avancées de Paris (IEA) – RFIEA

Projet de recherche dans le cadre de la résidence à l'IEA de Paris sur les femmes issues de l’islam en France et en Grande-Bretagne et leur participation politique

Ce projet examine la participation civique et politique des femmes dont les origines familiales se situent dans des pays à dominante musulmane, en menant une comparaison entre la France et la Grande-Bretagne. Il traite de l’interaction de ces femmes avec les institutions des sociétés française et britannique dans le cadre de la structure et de la culture politique des pays étudiés. Il explore leur capacité à se reconstituer comme acteurs sociaux tout en explicitant leur position en tant que femmes, issues de l’immigration, et de culture musulmane. Il dresse le profil sociologique de ces femmes dans les deux pays. Il étudie le théâtre de leur action : au sein de leur groupe et dans leur interface avec les sociétés française et britannique. Il développe une typologie des modes de participation et des associations dans lesquelles s’exerce leur action. Il analyse leur positionnement en relation avec les questions brûlantes du hijab et du radicalisme islamique.

Cette recherche approfondie, conduite dans les deux pays, s’appuie sur un fort travail empirique : une recherche documentaire, une enquête quantitative à partir de questionnaires suivant le modèle de l’Audit of Political Engagement britannique (MORI), une centaine d’entretiens qualitatifs avec des femmes dont un tiers d’entre elles jouent le rôle de leaders, des observations participantes dans des associations, une intervention sociologique. Elle élabore une réflexion théorique à la lumière de ces nouvelles données originales.

Experience

  • –present
    Sociologue, professeure émérite, Université de Warwick, Fellows 2011-IEA de Paris, Réseau français des instituts d’études avancées (RFIEA)