Maître de conférence, laboratoire TELEM, Université Bordeaux Montaigne

Diplômé de l'Institut d'Etudes Politiques de Bordeaux en 1996, Rémi Castets a suivi un cursus de chinois (maîtrise) à l'Institut national des langues et civilisations orientales (INALCO). Il a par la suite obtenu un DEA d'analyse comparative des aires politiques (spécialité Asie) puis un doctorat en science politique à Sciences Po (Institut d'Etudes Politiques de Paris).

Boursier du Ministère des Affaires étrangères et du Gouvernement chinois, boursier "Asie" de la Fondation nationale des sciences politiques (FNSP), puis boursier de la Chancellerie des Universités de Paris, il a mené une partie de ses études de chinois puis de ses recherches en République Populaire Chine au sein de l'Université de Nankin (1998-1999) puis à l'Université Jiatong de Xian (2001-2002). Entre 2004 et 2006, il a poursuivi ses terrains de recherche en tant que boursier Lavoisier du Ministère des Affaires étrangères rattaché au Centre d'Etude Français sur la Chine contemporaine à Hong Kong.

Depuis 2006, il enseigne au sein du Département d'études chinoises de l'Université Bordeaux Montaigne. Il est par ailleurs chercheur associé au Central Asia Program (Elliot School of International Affairs, George Washington University) et au Centre de Recherches Internationales (CERI, Sciences Po). Ses recherches portent principalement sur le rapport entre islam et politique en Chine, la question ouïghoure ainsi que sur les relations de la RPC avec le monde musulman. Il est membre titulaire de la section 15 (langues et cultures orientales) du Conseil National des Universités et dirige actuellement le Département d'études chinoises de l'Université Bordeaux Montaigne.

Experience

  • –present
    Politologue, université Bordeaux-Montaigne, Fondation Maison des Sciences de l'Homme (FMSH) – USPC