Sciences Po – USPC

Créée en 1872, Sciences Po est une université qui se place parmi les meilleures en sciences humaines et sociales tant sur le plan national qu’international. À ses 13 000 étudiants, dont 46% sont internationaux, Sciences Po offre des formations prodiguées par des chercheurs reconnus et par des enseignants issus de tous les univers professionnels. Cette combinaison de l’analyse et de l’action caractérise Sciences Po qui, cultivant son lien étroit avec la société, est un acteur et un espace majeurs du débat public. Attaché à développer l’esprit critique, la curiosité et la rigueur de ses étudiants, Sciences Po a l’ambition de former des professionnels capables de saisir la complexité des sociétés et des politiques pour les rendre meilleures.


Founded in 1872, Sciences Po is ranked among the top universities in the social sciences, both nationally and internationally. Sciences Po’s 13,000 students, 46 percent of whom come from outside France, benefit from a faculty of leading academics and practitioners from a vast array of fields. This combination of analysis and action is central to Sciences Po, a university that cultivates a close relationship with society and plays a major role in public debate. Committed to developing students’ critical thinking, curiosity and rigour, Sciences Po aims to educate professionals with a keen understanding of complex social and policy issues and the will to address them.

Links

Displaying 1 - 20 of 296 articles

Le Ministère de l'Économie à Paris, qui abrite la puissante Agence des Participations de l'État. Philippe Clabots (#PhilippeCPhoto) on Visual Hunt

Des entreprises publiques, oui, mais pour quoi faire ?

Alors que le gouvernement met en œuvre son programme de privatisation, retour sur le concept d’entreprise publique comme outil de politique économique. Et ce qu’il en advint.
Emmanuel Macron à Versailles, le 9 juillet 2018. Charles Platiau / AFP

Emmanuel Macron à Versailles : plus près des étoiles

Si tout repose sur l’affirmation d’une incurie radicale de ses prédécesseurs, il va devenir de plus en plus difficile au fil de ces rendez-vous annuels à Versailles de tout expliquer par le passé.
Vue de Kigali, la capitale du Rwanda (ici en 2007). Dylan Walters/Flickr

Ce qui émerge dans l’émergence de l’Afrique

Ce nouveau concept résume-t-il vraiment la trajectoire de l’Afrique depuis le début du XXIᵉ alors que des centaines de milliers d’Africains fuient leur continent ?
Dans le port d'Hodeida, au Yémen, un combattant d'une brigade soutenue par l'Arabie saoudite pointe son fusil sur un poster à l'effigie du leader des Houtis. Saleh Al-Obeidi / AFP

Yémen : stratégie de l’urgence, l’urgence d’une stratégie

Il y a urgence humanitaire absolue à obtenir le plus rapidement possible un cessez-le-feu. Mais une conférence purement humanitaire, comme à Paris ce 27 juin, a peu de chance d’aboutir à un règlement.
Saudi Crown Prince Mohammed bin Salman speaks during a meeting with the Russian president at the Kremlin in Moscow on June 14, 2018. Yuri Kadobnov/AFP

Saudi Arabia and the Israel-Palestine conflict: between a rock and a hard place

Saudi Arabia portrays itself as a leading supporter of humanitarian aid, especially to the Palestinians, but the country's leadership has an ambivalent strategy towards the Israel-Palestine conflict.
Vladimir Poutine (ici en 2005) s'essayant au ballon rond devant les joueurs du CSKA Moscou. Sergueï Chirikov / POOL / AFP

Mondial 2018 : la feuille de match du « coach » Poutine

La Coupe du monde doit ressouder le pays autour du sport, une de ses passions collectives les plus affirmées, et sacrer la toute-puissance en Russie de Vladimir Poutine.
Emmanuel Macron et Vladimir Poutine, à Versailles, le 29 mai 2017. Stéphane de Sakutin / AFP

Débat : Comment parler avec la Russie de Poutine

Pourquoi il importe qu’à Saint-Pétersbourg, plus encore qu’à Versailles il y a un an, Emmanuel Macron renforce son discours sans compromis vis-à-vis de Vladimir Poutine.
Luigi Di Maio (à gauche), avec l'avocat et membre de son parti, le Mouvement 5 étoiles, Giuseppe Conte, pressenti pour le poste de Président du Conseil. Filippo Monteforte/AFP

L’Italie, nouveau laboratoire de l’« orbanisation » de l’Europe

Une alliance contre-nature, mais conforme au message des électeurs, se met en place à la tête de l’Italie, rassemblant le Mouvement 5 étoiles et la Ligue.
A l'Elysée, le 15 mai 2018. Gonzalo Fuentes/AFP

Qui est satisfait d’Emmanuel Macron ?

Principal enseignement de la dernière enquête du CEVIPOF : plus on a adhéré aux valeurs du libéralisme économique, plus on apprécie la politique d’Emmanuel Macron.
Le premier ministre Viktor Orban, le 8 avril, lors des législatives en Hongrie. Attila Kisbenedek/AFP

Vers l’orbanisation de l’Europe ?

Viktor Orban, loin de chercher à casser la construction européenne, agit de façon à la faire sortir du courant des Lumières dans lequel elle s’inscrit depuis 1950.

Research and Expert Database

Authors

More Authors