Sciences Po – USPC

Créée en 1872, Sciences Po est une université qui se place parmi les meilleures en sciences humaines et sociales tant sur le plan national qu’international. À ses 13 000 étudiants, dont 46% sont internationaux, Sciences Po offre des formations prodiguées par des chercheurs reconnus et par des enseignants issus de tous les univers professionnels. Cette combinaison de l’analyse et de l’action caractérise Sciences Po qui, cultivant son lien étroit avec la société, est un acteur et un espace majeurs du débat public. Attaché à développer l’esprit critique, la curiosité et la rigueur de ses étudiants, Sciences Po a l’ambition de former des professionnels capables de saisir la complexité des sociétés et des politiques pour les rendre meilleures.

Founded in 1872, Sciences Po is ranked among the top universities in the social sciences, both nationally and internationally. Sciences Po’s 13,000 students, 46 percent of whom come from outside France, benefit from a faculty of leading academics and practitioners from a vast array of fields. This combination of analysis and action is central to Sciences Po, a university that cultivates a close relationship with society and plays a major role in public debate. Committed to developing students' critical thinking, curiosity and rigour, Sciences Po aims to educate professionals with a keen understanding of complex social and policy issues and the will to address them.

Links

Displaying 1 - 20 of 77 articles

La Chine a lancé la construction de 22 nouveaux réacteurs sur son territoire. Frederic J. Brown/AFP

Qui sont les champions du nucléaire civil en 2016 ?

S’ils ont éveillé les consciences aux dangers du nucléaire, les accidents de Tchernobyl et plus récemment de Fukushima n’ont en rien stoppé le développement de cette source d’énergie.
En février dernier, à Nantes. Loïc Venance / AFP

Moi, président, il n’y aura jamais de référendum…

La consultation annoncée en juin sur l’aéroport Notre-Dame des Landes rompt avec la suspicion manifestée jusqu’ici par François Hollande sur le sujet. Vraie rupture ou ultime feinte ?
Le 5 avril 2016, Barack Obama dans ses murs. Saul Loeb/AFP

Obama et le « New Deal international »

En exprimant ses regrets à propos de l’intervention militaire en Libye, le président américain confirme sa singularité : sa grande méfiance vis-à-vis de l’usage inconsidéré de la force.
Partisan d'une approche multilatérale, Barack Obama est critiqué, y compris par ses alliés, pour sa supposée indécision. Mandel Ngan/AFP

2013, cimetière de la crédibilité américaine ?

En refusant in extremis de bombarder le régime de Damas en 2013, Barack Obama aurait encouragé l’usage de la force sur la scène internationale. Un constat un peu simpliste.
L'intérieur de l'hôpital de Kunduz (Afghanistan) bombardé par l'armée américaine en octobre 2015. Aurelie Baumel/MSF

Les faux-semblants de l’insécurité des humanitaires

Les humanitaires sont-ils plus vulnérables que par le passé ? En notant une augmentation croissante de l’insécurité, les études quantitatives ont tendance à donner une vision biaisée de la réalité.
La présidente Dilma Rousseff sur un siège éjectable, ici le 23 mars dernier lors d'une cérémonie à Brasilia. Andressa Anholete/AFP

Au Brésil, une bataille peut en cacher une autre

Accusée de corruption, la Présidente Dilma Roussef est poussée inexorablement vers la sortie. Une chute annoncée liée à des erreurs personnelles mais aussi aux fragilités du système politique local.
Cinquantenaire du cessez le feu, le 19 mars 2012, à la Nécropole nationale de Notre-Dame-de-Lorette. Daniel Villafruela/Wikimedias

La politique de l’Histoire

Manuel Valls et Nicolas Sarkozy : chacun, à sa manière, a récemment illustré par ses propos le risque d’une soumission de l’Histoire aux énoncés du politique.
Une affiche de la campagne gouvernementale de 2013. DR

Gaspillage alimentaire, le poids des chiffres

Pour sensibiliser les consommateurs, institutions, associations et industriels alignent les chiffres du gâchis alimentaire sans pour autant que la question des enjeux de ce phénomène soit traitée.
Vitrail du temple de Château-Thierry : « Sur le quai du débarquement, à La Rochelle, La Fayette entouré des généraux français de la guerre de 14-18, Ferdinand Foch, Joseph Joffre, Philippe Pétain, Pierre-Claude Nivelle de la Chaussée, accueille le général Pershing et son armée ». P.Glotain @inventaire général ADAGP 1993

Les protestants déchirés dans la Grande Guerre

En cette période de commémoration autour de la bataille de Verdun, retour à travers un livre sur un aspect méconnu du premier conflit mondial : la vie des protestants de part et d’autre du Rhin.
Remplissage d’un épandeur, une opération délicate qui nécessite le port d’une combinaison de protection. USDA/Wikipedia

Pesticides et santé : ne pas ignorer ce que l’on sait

L’intérêt des sciences sociales, des médias et des associations pour les stratégies de production de doute ne doit pas occulter ce que l’on sait des risques induits par les produits toxiques.
Manifestation silencieuse pour la paix en Irak en janvier 2009 à Washington. takomabibelot/Flickr

Les périls de novembre

Analyse de l’impact géopolitique des élections aux États-Unis depuis les années 1990… et ce qui pourrait changer cette année. Les faucons vont-ils revenir ?
La réforme du collège est cruciale pour les jeunes. François Lo Presti/AFP

La réforme du collège : toujours en chantier

Le collège a un rôle déterminant puisqu’il assume l’éducation des jeunes à l’âge de la puberté. Mais la réforme annoncée ne va pas assez loin.
Les zones, couleur selon la période, où sont nées 80 % des personnalités répertoriées dans Wikipédia en langue anglaise. Les points noirs correspondent au lieu de naissance « moyen » des personnalités. brief-history.eu

Une brève histoire du temps humain

Comment les « people » influencent-ils la marche du monde ? Une étude a connecté les individus connus aux endroits où ils sont nés, où ils ont travaillé et voyagé, depuis le début de l’humanité.
Vladimir Poutine lors d'une rencontre avec des entrepreneurs le 3 février. Sergueï Karpukhin/AFP

Pourquoi il ne faut pas négocier avec la Russie de Poutine

Géorgie, Ukraine, Syrie : négocier avec la Russie de Vladimir Poutine est stérile et risque de mettre en danger nos propres idéaux. L’épreuve de force est la seule solution pour se faire respecter.

Research and Expert Database

Authors

More Authors