Articles on SNC-Lavalin

Displaying all articles

Justin Trudeau s'est servi du débat en anglais pour défendre ses actions dans l'affaire SNC-Lavalin après avoir été accusé par le chef conservateur Andrew Scheer de s'être ingéré dans le processus judiciaire. La Presse Canadienne/Sean Kilpatrick

SNC-Lavalin: Justin Trudeau affirme avoir voulu sauver les emplois. Il a raison

Il y a de nombreuses raisons de critiquer la façon dont le premier ministre Justin Trudeau a traité le dossier SNC-Lavalin. Mais pour ce qui est de sauver des emplois, il avait raison.
Le chef libéral Justin Trudeau s'adresse aux médias à Rideau Hall à Ottawa, mercredi le 11 septembre, après la dissolution du parlement. La Presse Canadienne/Justin Tang

SNC-Lavalin: les règles obscures du secret ministériel

Justin Trudeau estime que le décret adopté dans l’affaire SNC-Lavalin constitue la plus large renonciation au secret ministériel de l’histoire canadienne. Il reste pourtant très limité, selon l'auteur.
Jody Wilson-Raybould embrasse le premier ministre Justin Trudeau après le discours de ce dernier à la Chambre des communes sur la reconnaissance et la mise en oeuvre des droits autochtones, le 14 février 2018. La Presse Canadienne/Justin Tang

SNC-Lavalin: Trudeau a-t-il fait preuve de misogynie?

Les hommes, particulièrement ceux de milieux privilégiés, fonctionnent selon le principe implicite qu’ils peuvent compter sur le soutien moral des femmes ainsi que sur leur admiration.
L'ancien vice-président de SNC-Lavalin, Stéphane Roy, quitte une salle d'audience après que des accusations de fraude et de corruption ont été abandonnées en raison des délais. Roy avait été accusé d'avoir soudoyé un fonctionnaire étranger dans le cadre de transactions avec la Libye. LA PRESSE CANADIENNE/Ryan Remiorz

SNC-Lavalin: voici pourquoi nous devrions revoir les lois canadiennes sur la corruption à l'étranger

Jusqu'à récemment, le versement d'un pot-de-vin pour obtenir un contrat à l'étranger était considéré comme faisant partie des choses normales. L'affaire SNC-Lavalin nous oblige à repenser notre approche.
Gerald Butts, alors secrétaire principal du premier ministre Justin Trudeau, à son arrivée à une rencontre des premiers ministres. M. Butts a démissionné en raison d'allégations selon lesquelles le cabinet du premier ministre s'est ingéré pour empêcher les poursuites criminelles contre SNC-Lavalin. LA PRESSE CANADIENNE/Sean Kilpatrick

Scandale SNC-Lavalin: quand politique et poursuites s'emmêlent

Les risques d'influence politique sur le processus juridique sont importants, dit cette ancienne procureur. Au pays, les poursuites doivent être dans l'intérêt public, un critère discrétionnaire...

Top contributors

More