Menu Fermer

Articles sur critères environnementaux, sociaux et de gouvernance (ESG)

Ensemble des articles

Aux États-Unis, le volume d’actifs géré par les fonds incorporant des critères environnementaux a augmenté de 50 % ces deux dernières années. Kalhh/Pixabay

Investissement éthique : comparer les notations ESG pour mieux décider

L’hétérogénéité des méthodes de notation se traduit aujourd’hui par des différences extrêmes dans les classements des entreprises.
Les investisseurs semblent aujourd’hui davantage concentrés sur un filtrage négatif, par exemple l’exclusion des compagnies pétrolières, que sur un filtrage positif.

Dans une entreprise, des employés satisfaits rendent aussi les investisseurs heureux

Une étude récente montre qu’un portefeuille orienté dans les entreprises réputées pour la satisfaction de leurs équipes enregistre une performance supérieure de 2 % à 2,7 % par an.
Un ouvrier s'affaire sous une section du Réseau express métropolitain (REM), le nouveau réseau léger sur rail automatisé, à Montréal, le 2 février 2022. La Presse canadienne/Graham Hughes

Acceptabilité sociale : il faut repenser la gouvernance des grands projets publics

Les grands projets structurants ont des impacts importants sur la société actuelle et les générations futures. Une réelle gouvernance participative et inclusive devrait être adoptée pour les gérer.
Au 31 décembre 2021, 749 fonds étaient labellisés ISR en France, représentant un total de 693 milliards d’euros d’encours. Denis-Carl Robidoux/Flickr

Label ISR : comment mieux identifier les investissements socialement responsables ?

Un travail de recherche met en évidence l’intérêt d’une graduation plus fine du label ISR français pour mesurer le respect de l’environnement des placements des fonds.
Le livre « Les Fossoyeurs » a révélé début 2022 des problèmes structurels qui n’apparaissent pas dans les évaluations extrafinancières de l’opérateur privé d’Ehpad. Max Pixel

Affaire Orpea : mais à quoi servent les notations ESG ?

Les agences de notation n’ont plus le temps de se livrer à des analyses approfondies et s’appuient sur des données autodéclarées par les entreprises qui ne reflètent pas les éventuels problèmes.
En 2020, le marché mondial du tabac représentait environ 1 000 milliards de dollars. Roslan Rahman/AFP

Industrie du tabac : des investissements toujours florissants malgré les conséquences délétères sur la santé

En dépit des mesures pour limiter la consommation mondiale, les cigarettiers continuent d’afficher des marges d’exploitation confortables et à distribuer de généreux dividendes.
Très peu de référentiels permettent aujourd’hui de comprendre comment se situe l’entreprise par rapport aux objectifs climatiques fixés par les scientifiques.

Comment transformer la comptabilité en levier pour relever le défi environnemental

Un cadre de référence, porté par une autorité légitime et qui prendrait en compte l’impact de l’entreprise sur la société, rendrait visibles les responsabilités des différents acteurs.
Bruxelles cherche aujourd’hui à s’inscrire dans les différentes mouvances globales qui élaborent ou élaboreront des normes internationales sur la durabilité.

Comptabilité « verte » : l’UE fait un pas en direction d’une harmonisation des normes

La Commission européenne a proposé fin avril une directive visant à mieux évaluer l’activité extrafinancière des entreprises dans le sillage de plusieurs initiatives mondiales.
On dénombre aujourd'hui une quarantaine d’agences de notation extra-financière dans le monde. Tumisu / Pixabay

Sur les marchés financiers, les investisseurs intègrent bien la notation extra-financière

Une étude montre que les critères environnementaux, sociaux et de gouvernance (ESG) influent sur la rentabilité des titres, ce qui corrobore l’hypothèse d’un changement de paradigme en finance.
Le prix du bitcoin ne cesse de s’envoler, dépassant les 60 000 dollars au cours du mois d’avril. Shutterstock

La dimension sociale, levier de performance financière des cryptomonnaies

Selon une étude, les monnaies virtuelles qui maintiennent une relation privilégiée avec les développeurs, les utilisateurs ou encore les autorités se créent un avantage. urce d’avantage compétitif
Les classements et les listes ESG ne sont pas parfaitement fiables pour ceux qui s’en inspirent dans leurs décisions d’achat et d’investissement. Appolinary Kalashnikova/Unsplash

Voici pourquoi les classements des entreprises les plus responsables ne sont pas toujours fiables

Des entreprises qui se classent bien sur certaines listes évaluant les critères environnementaux, sociaux et de gouvernance (ESG), arrivent en bas d’autres listes. À quels classements se fier ?
Afin d’aller plus loin dans l’affirmation de ses engagements en termes de RSE, la MAIF a acquis le statut de société à mission. Vincent NGuyen / MAIF

Pourquoi les entreprises déjà engagées dans la RSE deviennent-elles aussi des « sociétés à mission » ?

Adopter le statut prévu dans la loi Pacte de 2019 renforce la performance globale des organisations affichant depuis longtemps leurs engagements sociaux et environnementaux. Trois cas l’illustrent.
Selon une étude, environ un répondant sur deux investit aujourd’hui dans l’ESG, contre 17 % en 2011. Mameraman / Shutterstock

Les critères ESG suscitent un intérêt grandissant chez les investisseurs

Dans une enquête réalisée par l’Edhec, la majorité des répondants estime que l’intégration des critères environnement, social et gouvernance permet de réduire l’exposition au risque de long terme.

Les contributeurs les plus fréquents

Plus