Menu Close

Conservatoire national des arts et métiers (CNAM)

Créé en 1794 sur proposition de l’abbé Grégoire, le Conservatoire national des arts et métiers (Cnam) a fêté, le vendredi 10 octobre 2014, son 220e anniversaire. Le Conservatoire national des arts et métiers a été créé le 10 octobre 1794 par la Convention nationale, sur proposition de l’abbé Grégoire, pour « perfectionner l’industrie nationale ». Enfant des Lumières et des encyclopédistes, l’établissement était pensé comme un dépôt « de machines, modèles, outils dessins, descriptions et livres dans tous les genres d’arts et métiers » et avait pour objectif d’«éclairer l’ignorance qui ne connaît pas et la pauvreté qui n’a pas le moyen de connaître » en concourant à la diffusion de l’innovation technologie et des savoirs scientifiques ainsi qu’à la promotion de l’esprit de création.

Le Cnam est le seul établissement d’enseignement supérieur français dédié à la formation des adultes, placé sous la tutelle du ministère en charge de l’Enseignement supérieur. Il pilote un réseau de 30 centres régionaux et de 158 centres d’enseignement, dont le siège est à Paris. Les parcours de formation, modulaires et individualisés, débouchent sur des diplômes de l’enseignement supérieur, du niveau bac+2 aux diplômes d’ingénieur et de 3e cycle, ou sur des certificats attestant de compétences dans des métiers bien identifiés. Chaque année le Cnam accueille près de 80 000 élèves sur tout le territoire national et à l’étranger.

Avec 21 laboratoires en sciences humaines et sociales, sciences de gestion et sciences de l’ingénieur, le Cnam participe activement à la recherche scientifique et technologique, et contribue ainsi à la compétitivité des entreprises, à la création d’emplois et au développement de l’innovation.

Sur son blog, on trouve des inédits, des versions longues d’interviews ou de contributions des enseignant.e.s-chercheur.e.s et des vidéos : blog.cnam.fr.

Links

Displaying 1 - 20 of 139 articles

Une retransmission en direct d’un discours de Donald Trump est projetée à la Bourse de New York le 15 novembre 2017. Bryan R. Smith/AFP

Le bilan économique des années Trump

Le président américain aura imprimé sa marque à l’économie américaine : baisses d’impôts massives, guerre commerciale avec la Chine, dérégulation bancaire et environnementale… Pour quels résultats ?
Des gens pêchent devant des plateformes de forage pétrolier désaffectées à Port Aransas, Texas, le 11 mars 2019. Loren Elliott/AFP

Fact check US : Joe Biden va-t-il « détruire » 10,3 millions d'emplois liés à l'industrie pétrolière et gazière ?

Le programme énergétique démocrate prévoit-il la destruction de plus de 10 millions d'emplois liés au gaz et au pétrole ? Non, il parie sur une transition énergétique créatrice d'activité d'ici 2050.
Les entreprises peuvent s’appuyer sur l’expertise des commissaires aux comptes pour surmonter les difficultés engendrées par la crise. Pxhere

Prospective : la Covid-19 n’a pas entamé la crédibilité des praticiens

Loin des reproches attendus concernant l’incapacité à anticiper la crise, la discipline a connu un regain d’intérêt : les professionnels ont été mobilisés pour esquisser les scénarios post-crise.
Défilé militaire sur la place Tiananmen à Pékin marquant le 70e anniversaire de la fondation de la République populaire de Chine, le 1er octobre 2019, Greg Baker/AFP

La Chine est-elle déjà la première puissance mondiale ?

Les États-Unis redoutent de voir la Chine leur passer devant et s’imposer comme la première puissance mondiale. Mais dans bien des domaines, c’est déjà le cas…
Le nombre de nouveaux cas de Covid-19 est en rapide augmentation dans de nombreux États américains, y compris en Californie (ici la plage de Santa Monica le 2 juillet dernier). Mario Tama/Getty Images North America/Getty Images via AFP

Aux États-Unis, la bombe à retardement du Covid-19

Le pire n’est peut-être pas passé pour les États-Unis, où l’épidémie flambe à nouveau, menaçant la reprise économique. Cette actualité pèse sur le contexte de la présidentielle.
Le 19 août 1991, le président de la Russie Boris Eltsine grimpe sur un char pour s'adresser à ses partisans, qu'il exhorte à s'opposer à la tentative de putsch que viennent de lancer un groupe de durs du régime soviétique. Le putsch échouera et l'URSS disparaîtra trois mois plus tard. Diane Lu-Hovasse/AFP

Comment une société moderne s’effondre-t-elle ? L’exemple de l’URSS

L’analyse de l’évolution qu’a connue l’URSS pendant ses dernières décennies nous invite à nous interroger sur la pérennité de nos sociétés occidentales actuelles.
À l'origine, Instagram était principalement utilisé pour partager des photographies de son quotidien, ou des inspirations artistiques. AngieYeoh/Shutterstock

Pendant le confinement, l’usage d’Instagram s’est transformé

À travers jeux et vidéos en direct, l’usage traditionnel d’Instagram a évolué pendant le confinement. Les motivations sociales ou créatives des débuts de la plate-forme ont été moins marquées
Un proche accompagnant un parent ou enfant en situation de vulnérabilité ne doit-il pas être mieux pris en charge par la société? Nathan Anderson/Unsplash

Reconnaître la contribution essentielle mais invisible des proches aidants

La crise met en lumière l’urgence de reconnaître et soutenir les aidants accompagnant une ou un proche entravé·e dans le déroulement de sa vie quotidienne en raison d’un handicap ou de son âge.
Aux États-Unis, la plupart des nouveaux accros à l'héroïne sont d'abord devenus addicts à des analgésiques opioïdes délivrés sur ordonnance avant de passer à l'héroïne, qui est plus forte et moins chère. John Moore/Getty Images North America/Getty Images Via AFP

Les États-Unis avant le Covid-19 : retour sur l'épidémie mortelle des opioïdes

Aux États-Unis, les autorités sanitaires luttent contre deux épidémies, le Covid-19 et la crise des opioïdes. Avec le confinement, les cas d’overdoses d’opioïdes auraient nettement augmenté.
Marijus Auruskevicius/Shutterstock

Le djihad au temps du Covid-19

En affaiblissant les nations occidentales et les régimes des pays musulmans, la pandémie de Covid-19 offre aux mouvements djihadistes de nombreuses occasions de déployer leur propagande.
Pendant une manifestation contre le confinement à Columbus, Ohio, le 18 avril 2020. Megan Jelinger/AFP

Les radicalisations au temps du Covid-19

Par le bouleversement qu’elle représente et l’inquiétude qu’elle génère, l’épidémie actuelle est de nature à favoriser le passage à l’action violente.
New York, le 14 mars 2020. Johannes Eisele/AFP

La collapsologie à l’épreuve de la réalité

Comme le montre l’exemple de l’URSS, et contrairement à la vulgate collapsologique, les sociétés peuvent parfaitement s’effondrer pour des raisons internes et non externes.
Certains patients du Grand Est, où l'épidémie s'est déclenchée début mars, ont été évacués vers l'Ouest, où les hôpitaux sont moins saturés. Sébastien Bozon / AFP

Les spécificités territoriales, grandes oubliées de l’analyse de la crise

Des paramètres comme la densité de population ou les capacités de détection expliquent pourquoi certaines régions sont plus touchées que d’autres, rendant certaines comparaisons hasardeuses.

Authors

More Authors