Articles on populisme

Displaying 1 - 20 of 296 articles

Le président Donald Trump, à droite, embrasse le pasteur Guillermo Maldonado lors d'un rassemblement évangéliques à le 3 janvier 2020, à Miami. Le 15 mars, Maldonado a dit à sa congrégation de plus de 12 000 personnes de ne pas céder à « l’esprit démoniaque de la peur » et de continuer à assister aux réunions. AP Photo/Lynne Sladky

Covid-19 aux É-U : comment certains prédicateurs ont-ils réagi face à la menace de pandémie ?

Au début de la crise aux États-Unis, plusieurs prédicateurs charismatiques et pentecôtistes ont minimisé la gravité de l’épidémie, refusant d’annuler leurs réunions et autres événements religieux.
Un sympathisant démocrate vote lors des primaires à Renton (État de Washington), le 10 mars 2020. Jason Redmond/AFP

Coronavirus aux États-Unis : la campagne de la peur

Primaires démocrates reportées, dépenses sans précédent du centre fédéral… la crise du Covid-19 a un effet majeur sur la campagne présidentielle américaine et, au-delà, sur toute la vie du pays.
Un char de carnaval représente Björn Höcke, le leader régional en Thuringe d'AfD, soutenu par Mike Mohring de la CDU et Thomas Kemmerich du FDP lors du défilé du carnaval du lundi des roses à Düsseldorf, le 24 février 2020. Ina Fassbender/AFP

Endiguer la montée de l’AfD en Allemagne : un combat perdu d’avance ?

La montée en puissance de l’extrême droite en Allemagne s’explique aussi bien par les difficultés des partis traditionnels que par un contexte économique et social propice à la progression de ses idées.
Manifestation célébrant le quinzième annversaire de l'entrée de la Pologne dans l'Union européenne, Varsovie, le 18 mai 2019. Janek Skarzynski/AFP

L’Europe des 27 ne veut surtout pas imiter le Brexit

Contrairement à ce qui avait parfois été annoncé, le Brexit n’a pas incité les opinions publiques des 27 États membres de l’UE à réclamer un « Exit » de leur propre pays. Au contraire, même.
Des partisans de Donald Trump brandissent des pancartes invitant notamment à démanteler la CIA, à destituer la présidente de la Chambre des représentants Nancy Pelosi et à « assécher le marais » (à savoir retirer ses prérogatives à l'élite libérale). Washington, 17 octobre 2019. Olivier Douliery / AFP

Comment la surenchère anti-élite imprègne la campagne présidentielle américaine

La campagne électorale américaine est marquée par la résurgence d’un discours anti-élite porté aussi bien par le camp de Donald Trump que par plusieurs de ses adversaires démocrates.
Boris Johnson à l'école primaire de Middleton, Milton Keynes, le 25 octobre 2019. Paul Grover//PA Wire

Populisme à la britannique

Dans l’actuelle campagne législative, les deux principaux partis britanniques se focalisent sur la dénonciation de leurs ennemis bien plus que sur la promotion de leurs propres programmes respectifs.
Björn Höcke (à gauche), tête de liste du parti d'extrême droite AfD en Thuringe, et Andreas Kalbitz (au centre), tête de liste de l'AfD dans le Land de Brandebourg, saluent leurs partisans réunis à Werder an der Havel, près de Potsdam, le 1er septembre 2019, au soir des élections régionales qui voient l'AfD obtenir 27,5 % des suffrages dans le Land de Saxe et 23,5 % dans celui de Brandebourg. Odd Andersen/AFP

Élections régionales en Allemagne de l’Est : les leçons de la poussée de l’extrême droite

Les élections régionales qui viennent de se tenir dans trois Länder d’Allemagne de l’Est, marquées par les scores élevés de l’extrême droite, ont reflété le désarroi des anciens « Ossies ».
Des militants socialistes réunis à Lisbonne apprennent la victoire de leur parti aux législatives portugaises du 6 octobre 2019. Les partis d'extrême droite ont, une fois de plus, obtenu un score très bas. Patricia De Melo Moreira/AFP

Portugal : le pays qui dit « não » à l’extrême droite

Alors que l’extrême droite s’impose dans le paysage politique de nombreux pays d’Europe, elle reste réduite à la portion congrue au Portugal. Comment expliquer ce phénomène ?
Boris Johnson, le leader du parti conservateur britannique, pose avec ses partisans à Perth, en Ecosse, le 5 juillet 2019. Deux semaines plus tard, il deviendra premier ministre. Andy Buchanan/AFP

Le nouveau populisme des Tories

Le parti conservateur britannique, qui s'était de tout temps posé comme une formation parlementaire responsable, s'est dernièrement mué en parti populiste qui dénonce l'establishment et le Parlement.
L'universitaire conservateur Kais Saied célèbre sa victoire écrasante (72,29%) à l'élection présidentielle tunisienne dans la capitale Tunis le 13 octobre 2019. Fethi Belaid/AFP

Tunisie : avec Kaïs Saïed, la percée électorale des populistes

La victoire de Kaïs Saïed consacre le triomphe du populisme. Le peuple révolutionnaire qui célébra avec faste sa victoire ne tardera pas à réaliser que le paradis rêvé risque de s’éloigner.
Des demandeurs d'asile, principalement du Soudan, se réchauffent grâce à l'aide de citoyens et membres d'associations solidaires des réfugiés, à Saint-Denis près de Paris. Christophe ARCHAMBAULT / AFP

Contrairement aux idées reçues, l'accueil des réfugiés a suscité un élan citoyen en Europe

Des actions collectives spontanées initiées par des volontaires non-politisés peuvent aboutir à des actions ayant un impact sur les opinions publiques. Mais non sur l’accueil des réfugiés lui-même.
Installation d'un portrait de Jacques Chirac sur les murs du musée qui lui est dédié, à Sarran, en Corrèze. Agnes Gaudin/AFP

Comment expliquer la soudaine popularité de Jacques Chirac ?

L’ancien président décédé est perçu comme un président de proximité, un élément clef de la confiance des Français envers le politique.

Top contributors

More