Menu Close

Articles on langues officielles

Displaying all articles

Mary Simon, leader inuk et ex-diplomate canadienne, a été nommée au poste de gouverneure générale du Canada. Elle est la première Autochtone à occuper ce poste. LA PRESSE CANADIENNE/Sean Kilpatrick

Gouverneure générale : la nomination de Mary Simon crée un précédent inquiétant, mais elle sert aussi les intérêts du Québec

Les intérêts des nations autochtones rejoignent ceux du Québec, car dans les deux cas, le contexte institutionnel actuel du Canada ne parvient pas à répondre à leurs besoins spécifiques.
Mélanie Joly, ministre du Développement économique et des Langues officielles, a déposé le projet de loi C-32 sur la réforme de la Loi sur les langues officielles le 16 juin 2021. LA PRESSE CANADIENNE/Patrick Doyle

C-32 : moderniser la Loi sur les langues officielles pour mieux protéger la francophonie canadienne

Atteindre une égalité réelle entre les langues officielles, c’est donner un coup de pouce au français. À cette fin, le projet de loi C-32 introduit des mesures ambitieuses.
De jeunes acheteurs font la queue pour l'ouverture d'un magasin de vêtements le vendredi noir à Montréal, le vendredi 27 novembre 2020. LA PRESSE CANADIENNE/Paul Chiasson

La sauvegarde du français passera par l’éducation et un meilleur dialogue avec les jeunes

Nous devons favoriser le dialogue avec la jeunesse québécoise francophone, anglophone et allophone et l’accompagner dans cette découverte de la richesse de la langue française.
Selon un récent sondage du Commissariat aux langues officielles auprès de fonctionnaires fédéraux, plus de 44 % des francophones sont mal à l’aise d’utiliser le français au travail. LA PRESSE CNADIENNE/Adrian Wyld

Le « malaise français » dans la fonction publique fédérale

Autant les fonctionnaires francophones qu’anglophones sont mal à l’aise d’utiliser le français dans les milieux de travail où le bilinguisme est requis. Comment s’en sortir ?
Une étude montre que ce sont les jeunes Québécois, en particulier ceux de la grande région de Montréal, qui éprouvent le plus de crainte face à l’avenir du fait français dans la province. LA PRESSE CANADIENNE/Graham Hughes

Déclin du français : les jeunes francophones québécois plus inquiets que les jeunes Ontariens

La majorité des francophones hors Québec ne croit pas que le français soit en péril, tandis que les Franco-Québécois s’inquiètent de l’avenir de leur langue dans une proportion similaire.
Le Premier ministre Justin Trudeau lors de sa conférence de presse quotidienne sur la Covid-19, à Ottawa, le 3 mai. Son gouvernement a adopté un arrêté d’urgence afin d'accélérer l’importation de produits désinfectants et de permettre un affichage unilingue anglais. La Presse Canadienne/Justin Tang

Le français, autre victime de la Covid-19 au Canada

Les règles d'étiquetage sont essentielles car elles normalisent l’égalité du français et de l’anglais en leur accordant la même visibilité sur les produits. Elles assurent aussi la sécurité du public.

Top contributors

More