Menu Close

Cirad

Le Cirad est l’organisme français de recherche agronomique et de coopération internationale pour le développement durable des régions tropicales et méditerranéennes.

Avec ses partenaires, il co-construit des connaissances et des solutions pour inventer des agricultures résilientes dans un monde plus durable et solidaire. Il mobilise la science, l’innovation et la formation afin d’atteindre les Objectifs du Développement Durable. Il met son expertise au service de tous, des producteurs aux politiques publiques, pour favoriser la protection de la biodiversité, les transitions agroécologiques, la durabilité des systèmes alimentaires durables, la santé (des plantes, des animaux et des écosystèmes), le développement durable des territoires ruraux et leur résilience face au changement climatique. Présent sur tous les continents dans une cinquantaine de pays, le Cirad s’appuie sur les compétences de ses 1650 salariés, dont 1140 scientifiques, ainsi que sur un réseau mondial de 200 partenaires. Il apporte son soutien à la diplomatie scientifique de la France.


CIRAD is the French agricultural research and international cooperation organization working for the sustainable development of tropical and Mediterranean regions.

It works with its partners to build knowledge and solutions and invent resilient farming systems for a more sustainable, inclusive world. It mobilizes science, innovation and training in order to achieve the Sustainable Development Goals. Its expertise supports the entire range of stakeholders, from producers to public policymakers, to foster biodiversity protection, agroecological transitions, food system sustainability, health (of plants, animals and ecosystems), sustainable development of rural territories, and their resilience to climate change. CIRAD works in some fifty countries on every continent, thanks to the expertise of its 1650 staff members, including 1140 scientists, backed by a global network of some 200 partners As such, it supports French scientific diplomacy operations.

Links

Displaying 1 - 20 of 79 articles

Mort en 323 av. J.-C., le roi de Macédoine Alexandre le Grand serait l’une des nombreuses victimes du paludisme. Wikipedia

Les piqûres de moustiques, toute une histoire !

Insecte vecteur de nombreuses maladies, au premier rang desquelles le paludisme, le moustique sévit sur nos organismes depuis des millénaires.
Replanter des arbres, comme ici à Java en Indonésie le 28 février 2021, est une action de compensation écologique souvent mise en avant. Mais les aménageurs pourraient aussi mener volontairement des actions favorables à la biodiversité sans que cela ne soit pour compenser des destructions par ailleurs… et être rétribués pour ça. Shutterstock

« Crédits biodiversité » d’Emmanuel Macron : de quoi parle-t-on ?

Le point sur les mécanismes financiers existants pour protéger la biodiversité, et sur l’ambiguïté du concept de « crédits biodiversité » évoqué par Emmanuel Macron à Charm El-Cheikh.
Vue de la réserve de biosphère du Dja, la plus grande aire protégée du Cameroun, en Afrique centrale. Antoine Penda / Wikipedia

Podcast « Défis globaux… solutions locales » : Plus d’aires protégées, pour quoi, pour qui ?

Rencontre avec Charles Doumenge et Laurence Boutinot, chercheur·e·s au Cirad, pour évoquer les effets du développement des zones protégées dans le monde et plus particulièrement en Afrique centrale.
Les paysans du Burkina Faso sont inquiets pour leur avenir. Pour cause, l'insécurité grandissante, la pression foncière et la surexploitation des terres. Raphael Belmin / Cirad

Photoreportage : Au Burkina Faso, un laboratoire à ciel ouvert pour la transition agroécologique

Au Burkina Faso, malgré un contexte sécuritaire difficile, une équipe d’agronomes accompagne des producteurs de sorgho vers une agriculture plus intelligente et résiliente.
Un membre du projet de reforestation de Pesalat, sur l’île de Bornéo, replante des arbres dans une zone de marécage tourbeux défrichée par les incendies et l’exploitation forestière. World Ressources Institute

Climat : planter des millions d’arbres pour lutter contre le réchauffement… mais pas n’importe comment

La restauration des forêts constitue un élément clé de la lutte contre les perturbations climatiques. Le réseau de recherche mondial, le Tree Diversity Network, tente d’y contribuer efficacement.
L'impact de la domestication et de l'élevage intensif sur l'émergence de nouvelles épidémies humaines est complexe à estimer. Triawanda Tirta Aditya/Shutterstock

L’essor de l’élevage intensif augmente-t-il le risque de pandémies humaines ?

Élevage intensif et transmission de maladies animales à l’Homme sont souvent associés, mais le lien est-il vraiment établi ? Cas documentés, mécanismes… Les éléments à connaître sur ce sujet complexe.
As climate change accelerates, Farmers’ vulnerability to drought will depend on his choice of varieties and cropping practices. Raphael Belmin

From water conservation to crop selection, how farmers can take action against drought

As droughts intensify, how can we increase crop production in a sustainable way? This is a multidimensional scientific and societal challenge to ensure future food security.
Le suivi de l'épidémie en Afrique est complexe. i_am_zews/Shutterstock

Épidémie de Covid-19 en Afrique : quelles spécificités ?

Le Covid n’a pas eu en Afrique la même ampleur qu’en Europe notamment. Pourquoi ? Deux facteurs clés ont été identifiés. Et la théorie du Chaos a prouvé son intérêt pour modéliser de telles épidémies.
A staff member from the Pesalat Reforestation Project on the island of Borneo replants trees in a peat-swamp forest area that was cleared by fires and logging. The areas are habitat for the orangutan, which is highly endangered. World Resources Institute

Forest restoration is on the rise, but how we go about it is crucial

As climate change worsens, it’s essential to restore our forests and ensure that the ones we plant are resilient. A global research network, the Tree Diversity Network, is working to make it happen.
Dans la partie Sud-Est du Sénégal (ici à Medina Yoro Foulah), les forêts sont menacées par des feux de brousse et la coupe abusive. Les acteurs de la DyTAES se mobilisent pour enrayer la déforestation. Raphael Belmin / Cirad

Au Sénégal, mobilisation pour protéger le plus grand gisement forestier du pays

Pour la dernière étape de la grande caravane de l’agroécologie 2022, cap sur la plus grande zone forestière du pays.
Face à la sécheresse, la vulnérabilité de l’agriculteur dépendra de ses choix de variétés et de pratiques culturales. Raphael Belmin

Face à la sécheresse, innover pour transformer notre agriculture

Comment intensifier la production végétale dans un contexte de sécheresse et d’une façon durable ? C’est un défi scientifique et sociétal multidimensionnel pour assurer la sécurité alimentaire future.
Femelle d'Aedes albopictus. Antoine Franck, Cirad

Les pièges à moustiques sont-ils vraiment efficaces ?

Si certains pièges permettent de réduire les populations de moustiques, leur efficacité pour lutter contre les maladies qu'ils portent n'est pas démontrée.
Un agriculteur dans sa parcelle d’arachide en cours de reboisement grâce à la technique de régénération naturelle assistée (RNA). Les jeunes arbres qui poussent spontanément dans les parcelles sont sélectionnés, marqués et élagués afin de stimuler une croissance verticale, permettant le déploiement des cultures sous la canopée en saison des pluies. Raphael Belmin / Cirad

Dans le bassin arachidier du Sénégal, l’agroforesterie tente de retrouver sa place

Nouvelle étape de notre découverte de l’agroécologie sénégalaise en compagnie de la DyTAES.

Authors

More Authors