École des Ponts ParisTech (ENPC)

L'École des Ponts ParisTech est une grande école française. Depuis 1747, elle forme des ingénieurs de haut niveau, de futurs dirigeants et des chercheurs aptes à relever les défis de la société et de la transformer. Au-delà du génie civil et de l'aménagement du territoire, qui ont fait historiquement son prestige, l'École développe formations et recherche d'excellence liées aux enjeux de la transition énergétique.

L’École des Ponts ParisTech propose une formation d’ingénieur généraliste de très haut niveau. La Graduate School de l’École, qui s’appuie sur l’excellence de ses 12 laboratoires de recherche développe des programmes de masters et de doctorat en mécanique et génie civil, sciences des matériaux, génie nucléaire, mathématiques, informatique, sciences de l’environnement, urbanisme, transport, économie et sociologie.

À travers ses filiales ou en propre, elle développe également dans les champs de la formation initiale et continue des programmes professionnalisant fortement articulés avec les secteurs économiques.

CORPS ENSEIGNANT
352 enseignants responsables de modules
1 231 enseignants vacataires
84 professeurs de l’École nationale des ponts et chaussées, 4 professeurs adjoints et 96 maîtres de conférences

EFFECTIFS ÉLÈVES
854 en formation d'ingénieur
123 en master dont 57 en double cursus
286 doctorants qui préparent leur thèse dans un laboratoire de l'École
292 inscrits en mastère spécialisé® dont 50 élèves fonctionnaires (dont 3 Ingénieurs de la Ville de Paris, 12 Ingénieurs des travaux publics de l’État, 4 de l'École normale supérieure)
393 en MBA
20 inscrits en formation post concours d’architecte urbaniste de l’État (AUE)
Soit au total 1 968 élèves dont ¼ de filles

Links

Displaying all articles

Emmanuel Macron et le président tchadien Idriss Deby en 2017 lors d'un sommet du G5 Sahel à Bamako, destiné à renforcer la coopération de lutte contre le terrorisme dans la région. AFP

La France militaire en Afrique : un mauvais investissement économique

Certains estiment que les interventions militaires de la France en Afrique visent à mettre la main sur des ressources naturelles. Un examen attentif des investissements dément cette vision.
Le 25 juillet, marqué par un record de chaleur dans la capitale, les Parisiens se réfugiaient autour des quelques ilôts de fraîcheur de la ville, comme ici, à Trocadéro. Dans la zone autour de la Tour Eiffel, la mairie entend créer d'ici 2024 un parc de 50 hectares. Bertrand Guay/AFP

La nature ne doit plus être l’oubliée des projets d’aménagement urbain

Face à la multiplication des risques environnementaux, il est nécessaire d’introduire davantage de nature dans les villes pour tenter de les rendre plus résilientes.
On March 7, 2019, demonstrators gathered outside the National Assembly in Paris. The sign above reads “Deputies, please save the climate”. The one in front reads “Fossilise the future?” Bertrand Guay/AFP

France and Britain in a race for carbon neutrality by 2050

By enacting a legislative framework to achieve carbon neutrality, France and the United Kingdom are making a difference in the fight against climate change.
Rendez-vous chez la coiffeuse. Même en vérifiant ses comptes et limitant ses dépenses, une coiffeuse indépendante est souvent à découvert. Tobias Nordhausen/Flickr

« Ma coiffeuse galère », ou la vie des entrepreneurs au quotidien

Le mythe de l’entrepreneur continue d’émailler les discours politiques. Pourtant, comme l’illustre la vie de Géraldine, être entrepreneur c’est souvent… travailler à ne pas être à découvert.
L’exemple du diesel montre que les bons choix d’hier peuvent demain s’avérer mauvais, et grever le budget des ménages. Oatz stocker / Shutterstock

Transports : où chercher la vérité des prix ?

En matière de mobilité, chaque mesure a ses gagnants et ses perdants. La prise en compte de ces externalités complique la recherche de politiques perçues comme justes.
Fabrizio Verrecchia/Unsplash

Transports : comment désencombrer ?

Pour les habitants des métropoles, la mise en mouvement du monde a intensifié, engorgé, désordonné toute la vie. Les transports en commun témoignent de cet encombrement.
Montage montrant les différences d’impact entre un réchauffement global moyen à 1,5 °C et à 2 °C. Giec

COP24 : le nouveau contexte scientifique des négociations climat

Retour sur les messages clés du dernier rapport du GIEC et la façon dont ils peuvent influencer la COP24 et les négociations internationales à venir.
Récolte de déchets après un nettoyage de plage. Shutterstock

Pollution plastique : retour sur une prise de conscience

Des millions de tonnes de plastiques sont produites chaque année, dont une part se retrouve dans l’environnement. Mais la lutte contre cette pollution jouit d’une mobilisation sans précédent.
En studio avec Amandine Crambes et Alon Rozen. Jean-Christophe Carteron était en duplex depuis Marseille. Moustic the Audio Agency

Podcast : Économie circulaire, la nouvelle économie ?

Le concept d’économie circulaire va bien au-delà de la problématique des déchets. Il s’agit de repenser le système économique dans son ensemble.
Le 6 novembre 2017, dans le parc Rheinaue de Bonn, ville hôte de la COP23. Patrik Stollarz/AFP

Lutter contre les changements climatiques : pourquoi est-ce si compliqué ?

Problème global, le changement climatique nécessite une coopération de tous les États. C’est ce qui rend la lutte en ce domaine si ardue, comme l’illustrent les discussions de la COP23 à Bonn.
A Vertou (Loire-Atlatnique), lors du second tour des législatives, le 18 juin 2017. Loïc Venance / AFP

Police de proximité : sortir du roman policier national

La police nationale et l’Intérieur ont toujours défendu une conception en vertu de laquelle une police doit être nationale et gouvernée par le haut pour être professionnelle et efficace. Pas si sûr.

Research and Expert Database

Authors

More Authors