Menu Close

IFP Énergies nouvelles

IFP Énergies nouvelles est un organisme public de recherche, d’innovation et de formation dans les domaines de l’énergie, du transport et de l’environnement. De la recherche à l’industrie, l’innovation technologique est au cœur de son action.

Dans le cadre de la mission d’intérêt général confiée par les pouvoirs publics, IFPEN concentre ses efforts sur : l’apport de solutions aux défis sociétaux de l’énergie et du climat en favorisant l’émergence d’un mix énergétique durable ; la création de richesse et d’emplois en soutenant l’activité économique française et européenne, et la compétitivité des filières industrielles associées.

Partie intégrante d’IFPEN, son école d’ingénieurs IFP School prépare les générations futures à relever ces défis.

Créé en 1944, IFPEN est un établissement public à caractère industriel et commercial (EPIC).

Links

Displaying 1 - 20 of 27 articles

La crédibilité des scénarios climatiques mondiaux est sujette à caution, en particulier pour ceux qui font l’hypothèse d’un découplage absolu entre activité économique et consommation d’énergie. Shutterstock

La demande énergétique mondiale est sous-estimée, et c’est un vrai problème pour le climat

En ne prenant pas assez en compte les mécanismes de l’effet rebond, les modèles climatiques et énergétiques surévaluent les économies d’énergie vraiment réalisables.
Vue aérienne d’une digue de retenue des résidus miniers dans la mine de cuivre de Rancagua, au Chili, en 2019. Martin Bernetti/AFP

Les pressions sur l’eau, face ignorée de la transition énergétique

Les technologies bas-carbone nécessaires à la transition énergétique ne sont pas seulement gourmandes en métaux, mais également en eau.
Une consommation durable passe notamment par une information claire sur les contenus en matériaux de nos achats. shutterstock

Sobriété : à quand un Yuka pour comparer les matériaux dans nos produits ?

On parle beaucoup de sobriété énergétique, mais la sobriété des matériaux est aussi essentielle pour diminuer la pression sur les ressources.
La mine de cuivre à ciel ouvert de Rio Tinto, en Andalousie. Shutterstock

Cuivre : quel avenir pour ce métal essentiel à la transition énergétique ?

La part du cuivre utilisé à des fins électriques pourrait s’accélérer avec le déploiement des énergies renouvelables, au risque de créer une nouvelle dépendance.
La construction de 20 000 éoliennes nécessite 30 millions de tonnes de béton. Guillaume Souvant/AFP

Les renouvelables vont-elles créer une nouvelle dépendance au béton ?

Les infrastructures de la transition énergétique nécessitent une quantité conséquente de béton, très émetteur de CO₂.
Dans la banlieue de Soweto, en Afrique du Sud, des habitants regardent un match de la Coupe du Monde en se branchant illégalement à l'électricité. Yasuyishi Chiba/AFP

Afrique subsaharienne : des matières premières, des hommes… mais pas d’électricité

Le développement économique de l’Afrique subsaharienne, riche en ressources et en hommes, se heurte aux lacunes du continent en matière d’électrification.
Le salar d’Uyuni (Bolivie), plus grande étendue de sel du monde, constitue une gigantesque réserve de lithium. Martin Bernetti/AFP

Les matériaux de la transition énergétique : le lithium

Apprécié pour sa légèreté et sa bonne tenue à la température, ce métal est très demandé dans le secteur des batteries pour les véhicules électriques.
Dans une exploitation de cobalt, en République démocratique du Congo (2018). Ce métal dit « rare » est notamment utilisé pour le stockage de l’électricité. Samir Tounsi/AFP

Pourquoi parle-t-on de « criticité » des matériaux ?

À une dépendance des économies aux ressources fossiles pourrait bien se substituer une dépendance à d’autres ressources, notamment minérales. Cette dernière est communément appelée « criticité ».
Coches circulando por la ciudad. Marco Bertorello/AFP

Diésel, gasolina o eléctricos: todos los coches contaminan

No es sólo el motor gasolina, diésel o eléctrico lo que mide la contaminación de nuestro coche. El tipo de combustión del carburante, la abrasión de las ruedas y los frenos, incluso la manera de conducir influyen en la emisión de partículas finas a nuestra atmósfera.
Dans les zones fortement urbanisées, le transport contribue pour une large part aux émissions de particules fines. Marco Bertorello/AFP

Pollution de l’air : diesel, essence ou électrique, tous les véhicules émettent des particules fines

Combustion du carburant, abrasion des pneumatiques et des freins ou encore manière de conduire… De nombreux aspects entrent en jeu dans les émissions de particules fines.
En France, un grand nombre d’organismes de formation collaborent avec l’industrie. Shutterstock

Étudiants, intéressez-vous au génie des procédés

Cette science permet de transformer la matière pour lui donner les qualités requises en vue de son utilisation. Dans un monde aux ressources comptées, elle a un rôle essentiel à jouer.
La France possède de nombreux ingénieurs de talent, des acquis technologiques et des offres industrielles, ainsi que des instituts de recherche et de formation publique reconnus en la matière. Max Bender/Unsplash

La mobilité intelligente, porteuse d’emplois et d’innovations en France

Une meilleure structuration des acteurs et des initiatives locales permettrait de renforcer l’offre de la France dans le grand jeu mondial des systèmes de transport intelligents.
Les fumées de la centrale thermique au charbon de Neurath (Allemagne). Il s’agit de l’un des sites les plus émetteurs de CO₂ au sein de l’UE. hAdamsky/Flickr

Marché du carbone : l’UE en manque de crédibilité climatique

La très attendue réforme du marché du carbone européen, décidée le 9 novembre 2017, pourra-t-elle relancer ce dispositif prévu pour accompagner la transition énergétique ?

Authors

More Authors