Articles sur extrême droite

Affichage de 1 à 20 de 52 articles

Sur la base aérienne d'Andrews, dans le Maryland, le 17 février 2017. Nicholas Kamm/AFP

Trump, déjà un mois, et ce n’est que le début…

Celui qui avait promis de « nettoyer le marécage de Washington », d’être celui qui pourrait tout changer et s’opposer, seul contre tous, à la machine du pouvoir, fait désormais face à l’establishment.
Boris Eltsine, le 22 août 1991 à Moscou, à l'époque de l'illusion de la « fin de l'Histoire »… ITAR-TASS

Quand le début des années 1990 annonçait le monde d’aujourd’hui…

Au début des années 1990, l’optimisme n’était pas de mise, et plusieurs des prophéties faites à l’époque semblent, sinon se réaliser, tout du moins devenir plus probables aujourd’hui.
Marine Le Pen sur France 2, le 9 février 2017. Thomas Samson / AFP

Le FN en 144 engagements, et 140 signes

Loin de réduire la pensée, la communication sur les médias sociaux, sur Twitter en particulier, est d’une grande force et efficacité. La preuve par le FN.
Donald Trump ( et son équipe ) dans le bureau ovale devant le « Resolute desk » le 25 janvier 2017. Karl-Ludwig Poggemann/Flickr

Faut-il avoir peur de Trump ?

Des idées pour répondre aux trois défis – protectionniste, géopolitique et populiste – lancés par la politique annoncée par le nouveau président américain.
Deux des figures de proue de l'ère de la poste-vérité: le britannique Nigel Farage et Donald Trump, le 24 août 2016, dans le Mississippi. Jonathan Bachman / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

Quand l’exigence de vérité devient secondaire…

Les propos mensongers se banalisent, s’oublient et ne sont plus sanctionnés. À l’inverse, ils peuvent être perçus comme un outil de questionnement et de confrontation vis-à-vis des élites dirigeantes.
Devant le Centre culturel islamique où a eu lieu l'attentat, le 30 janvier 2017. Alice Chiche / AFP

Attentat contre une mosquée à Québec : les racines du mal

La figure du loup solitaire pianotant sa haine sur un clavier a quelque chose à la fois de pathétique et de rassurant pour une société qui cherche à se dédouaner de la monstruosité qu’elle engendre.
Qui est le plus fort ? DonkeyHotey/Flickr

2017 ou l’avènement de l’Homme fort

L’élection de Donald Trump comme 45ᵉ président des États-Unis marque un nouveau tournant en politique : l’ère assumée de l’homme fort.
Prestation de serment, le 20 janvier 2017, à Washington. Mandel Ngan / AFP

Donald Trump aux commandes, ou la stratégie du flou

Le risque est grand, pour le nouveau président américain, d’être mis en difficulté, et même contredit par le Congrès qui, contrairement à lui, connaît le jeu politique sur le bout des doigts.
Renouer avec l'esprit du jeu, du débat et prendre conscience des clichés permet de se confronter aux idéologies des extrême-droite et leur impact auprès des élèves. Peggy Marco/Pixabay

Comment enseigner à l’heure de la « post-vérité » ?

Dans un monde « post-vérité », comment les enseignants peuvent-ils répondre à la rhétorique de la « droite alternative » ?
Le discours du 17 janvier 2017 de Theresa May sur le Brexit, vu d'un magasin de télévisions. Paul Ellis/AFP

Brexit : le Royaume-Uni sort, ses idées restent

De facto, l’Europe est déjà « à l’anglaise ». Même en son absence, le Royaume-Uni risque fort d’occuper une chaise vide, celle de l’invité fantôme, et de continuer à influencer les politiques.
Le président « élu », le 28 décembre 2016. Don Emmert/AFP

À Washington, tous derrière Donald Trump

Le Parti et le Congrès se sont rangés comme un seul homme derrière le président dès le 8 novembre. Tous savent que la réussite du mandat de Donald Trump conditionnera le maintien de leur siège.
François Fillon, le candidat de la droite pour la présidentielle de 2017. Thierry Charlier/AFP

2017, l’année de la politique en n-dimensions

Au-delà du chaos et du choc des ambitions qui marquent toute campagne présidentielle, on voit de plus en plus clairement que la géométrie de l’espace politique française n’est plus stable.
Le candidat populiste Norbert Hofer, favori de la présidentielle du 4 décembre. Joe Klamar / AFP

Présidentielle en Autriche, les populistes aux portes du pouvoir

Si l’Autriche n’est évidemment pas à la veille d’un retour à l’ère nationale-socialiste, ce scrutin a une portée considérable pour la politique de ce pays-clé en Europe centrale.
Entrée sur le ring. Eric Feferberg/AFP

Débattre, c’est combattre

Les débats renforcent les préférences électorales davantage qu’ils ne changent les évaluations des candidats ou l’orientation du vote.
Manifestation à Londres devant l’ambassade des États-Unis pour dénoncer les positions de Trump sur le climat, le 18 novembre 2016. Daniel Leal-Olivas/AFP

Climatoscepticisme, énergies fossiles, sortie de l’Accord de Paris : Trump affole la planète

Nominations controversées, relance du charbon et fin possible du soutien américain à la gouvernance climatique mondiale… Avec Trump, les mauvaises nouvelles s’accumulent pour l’environnement.

Les contributeurs les plus fréquents

Plus