Articles on sociologie

Displaying 1 - 20 of 69 articles

La victoire des Bleus 4-2 contre la Croatie en finale 2018 a ravi le coeur des Français mais ne peut faire oublier les tensions sociétales. Patrick Hertzog/AFP

Débat : De Zizou à Mbappé, la victoire masque le spectre du racisme

Les Bleus pourraient être l’idéal de l’intégration à la française : or la fabrique ethnique de l’équipe nationale a été minutieusement décortiquée et jaugée à l’aune d’un racisme à peine dissimulé.
Le drapeau noir flotte chez Loïc, cadre la journée et campeur le soir. Hélène Michel/DR

Mobile home office : cadres le jour, campeurs le soir

Ils ont un appartement, un travail et des responsabilités… et décident de s’installer au camping. Petite approche sociologique du camping comme lieu d’évasion professionnelle.
Les capitouls de Toulouse en 1440-1441. Chronique 135 de l'année 1440-1441 : la porte de Pouzonville. Feuillet parchemin, latin, 26,5 x 38 cm. Ville de Toulouse, Archives municipales, BB273/9.

Vu du Moyen Âge: Quand les Kévin s'appelaient Jean, ou ce que nos prénoms disent de nous

En fonction des époques et des moments, le prénom « Jean » est porté par 20 à 25 % de la population masculine au Moyen Âge, voire parfois jusqu'à 40 %. Soit 1 garçon sur 3 !
Londres, Whitechapel, 1902. Une photo de Jack London, qui vécut dans les quartiers pauvres pour les besoins de son reportage. Huntington Library, California

L’immersion, outil commun du chercheur, du journaliste et de l’écrivain

Atelier de recherche des étudiant·e·s du MJMN, 4/5. Le chercheur Jacques Walter dresse les similitudes entre le travail du chercheur, du journaliste et de l’écrivain placés en position d’immersion.
Les contes de l'antigaspillage, une campagne du Ministère de l'Agriculture. Ministère de l'Agriculture

La « dé-consommation », nouvelle forme de distinction sociale ?

Sensibilité grandissante à l’écologie, au développement durable, à la cause animale, aux valeurs féministes, à l’engagement sociétal : la « dé-consommation » a le vent en poupe.
Le 26 janvier 2018, lors des funérailles de Paul Bocuse, les chefs se rassemblaient devant la cathédrale Saint-Jean, à Lyon. Jean-Philippe Ksiazek/AFP

Après Bocuse, quelles incarnations de la haute cuisine ?

La disparition du grand chef augure peut-être d’une autre disparition : celle de l’alimentation carnée.
Préférer la rue: ce « choix » est souvent dicté par des conditions d'hébergement insalubres et souvent dangereuses pour les personnes sans-abri. Môsieur J./flickr

Rester dans la rue plutôt qu’aller en centre d’urgence : comprendre le choix des sans-abri

Le refus d’être hébergé quand on est à la rue ne concerne pas toute forme d’hébergement, mais l’hébergement d’urgence qui bien souvent propose des conditions d’accueil inacceptables.
Les dernières études constatent une hausse du nombre de femmes vivant dans la rue, pourtant elles demeurent trop souvent invisibles. Bady Wong/Flickr

Femmes SDF : de plus en plus nombreuses et pourtant invisibles

Les représentations associées aux sans abri se focalisent surtout sur les homme, or de plus en plus de femmes en grande précarité doivent désormais négocier leur présence dans la rue.
L'anthropologue Georges Balandier le 17 octobre 2003 dans les jardins de l'Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales (EHESS). Eric Feferberg/AFP

Pouvoir, société, culture : pourquoi faut-il relire Georges Balandier

L’œuvre de Georges Balandier est indissociable de l’anthropologie moderne. Ses travaux sur le changement au sein des sociétés humaines sont désormais incontournables pour mieux comprendre notre monde.
Rachid Maoui, président de l'association de cheminots « Exclusolidaires », distribue la soupe à des personnes sans-abri à Paris en novembre 2016. Philippe Lopez/AFP

« Zéro SDF » : un vieux slogan mais un objectif sensé

L’expression « zéro SDF », récurrente, entendue comme un dessein de politique publique, d’abord critiquée ou moquée, s’est progressivement imposée dans le débat public.
Albert Joseph Moore, « Les rêveurs ». Wikimédia

Un rêve pour les sciences sociales

Pour le sociologue Bernard Lahire, la création d’une théorie des rêves, ces objets étranges, permet aussi et surtout de contribuer à la transformation des sciences sociales.
Portrait d'André Malraux à la Demeure du chaos. Flickr /Thierry Ehrmann

Requiem pour un ministère fou

Plutôt qu'un parangon de la culture populaire, Johnny Hallyday est le symbole du divertissement, élevé au rang d'art par les politiques publiques depuis les années 1980.
Puzzle. geralt/Pixabay

De l’agnotologie, production de l’ignorance

Sur la question de l’ignorance, comment rendre compte de ce que nous ne savons pas ? Extraits du livre de Mathias Girel, « Science et Territoires de l’ignorance » tout juste sorti aux Éditions Quae.

Top contributors

More