Artikel-artikel mengenai guerre

Menampilkan 1 - 20 dari 155 artikel

Saad Hariri, premier ministre libanais (à droite) pose avec des représentants des Nations unies lors d'une conférence à Bruxelles sur l'aide humanitaire internationale en Syrie et dans la région. La politique du Liban vis à vis de la Syrie pourrait peser sur cet important plan financier. Emmanuel Dunand/AFP

Le Liban aux prises avec sa politique syrienne

Le Liban peut-il sortir le pays du marasme politique dans lequel il végète depuis bientôt un an? L'influence de la Syrie - qu'il s'agisse du poids des réfugiés ou du gouvernement de Damas - pèse.
A Khan Cheikhoun, dans la province d'Idlib, le 26 février 2019: un homme tient la dépouille de sa fille tuée dans un bombardement des forces pro-Assad. Anas Al-Dyab / AFP

Débat : En Syrie, le silence ne doit pas recouvrir les crimes commis à Idlib

Renoncer signifie que nous accordons au régime d’Assad et à la Russie une victoire stratégique, mais aussi intellectuelle dont les conséquences seront incalculables en termes de sécurité mondiale.
Un combattant des Forces démocratiques syriennes dans les faubourgs de Baghouz, ultime réduit de l'Etat islamique en Syrie, le 12 mars 2019. Delil souleiman/AFP

Face à Daech, l’étrange victoire

Si le califat de Daech s’est effondré, crier victoire est largement prématuré. La lutte contre le terrorisme promet d’être longue, à l’extérieur de nos frontières comme sur le territoire national.
Place Saint-Pierre, 2014. Le Pape bénéficie d'une grande popularité, surtout en Europe, mais influence-t-il vraiment les décisions des gens sur les questions politiques ? Alfredo Borba/Wikimedia

Le pape François peut-il influencer l’opinion sur la question des armes nucléaires ?

Le pape François défend un monde sans armes nucléaires. Mais son implication sur ces questions est-elle acceptable ? Et comment son message est-il perçu par les citoyens européens ?
Le Président Macron et le chef d'état-major des armées, François Lecointre, le 14 juillet 2018, à Paris. Thibault Camus/ AFP

Défense : les journalistes écrivent, les généraux aussi

La parole militaire prend timidement une place plus grande dans l’espace public, reflétant le besoin de mieux expliquer le rôle joué par ceux qui mènent des guerres au nom de leurs concitoyens.
Interrogatoire d'un prisonnier ‘Viet Cong’ par les forces spéciales A-109 à Thuong Duc, 23 janvier 1967. PFC David Epstein/US Army/Wikimedia

Quand les « héros » d’hier sont les criminels d’aujourd’hui

Au cours du XXᵉ siècle, pour la première fois dans l’histoire de l’humanité, des institutions ont permis de changer l’image des autocrates, longtemps perçus comme des héros.
Un soldat tanzanien de la force de l'ONU déployée en Centrafrique, en juillet 2018 (ici près de la localité de Gamboula). Florent Vergnes/AFP

Face à la crise en Centrafrique, l’ONU dans le déni

Face à la complexité de la situation en Centrafrique, le système onusien persiste dans des éléments de langage et des pratiques qui relèvent très largement du déni de réalité.
Un combattant pro-gouvernemental dans les faubourgs d'Hodeïda, le 15 novembre 2018. Stringer/AFP

Les guerres du Yémen

Il est illusoire d’élaborer un plan de paix sans prendre en considération la pluralité des acteurs du conflit yéménite et des enjeux locaux, régionaux et internationaux qui s’y superposent.
Célébration du centenaire de l'indépendance de la Pologne, le 11 novembre 2018, à Varsovie. Janek Skarzynski/AFP

La Pologne indépendante, l’autre centenaire

Le 11 novembre 1918 est une date clé de l’histoire pour les Polonais : celle de la résurrection de leur État indépendant.
Berry-au-Bac (février 1915) la tranchée de l'Autobus, près de la ferme du Choléra. Autobus parisien servant au ravitaillement et échoué en septembre 1914 sur la route de Reims, qui passe entre les deux tranchées française et allemande. Service historique de la Défense, CHA, Vincennes, DE 2015 PA2. 1er album

La Grande Guerre vue des deux côtés du front

Voir la Première Guerre mondiale autrement : la cote 108, verrou oriental du Chemin des Dames, est devenue, cent ans plus tard, le terrain d’une enquête de jeunes historiens français et allemands.
Le Président de la République à Morhange, le 5 novembre 2018. Philippe Wojazer/AFP

« Ceux de 14 » et ceux d’aujourd’hui

Inaugurée par la Grande Guerre, l’expérience française des guerres du XXᵉ siècle a ancré profondément et durablement dans l’opinion l’image d’un soldat victime.
Église d’Ablain Saint-Nazaire aujourd’hui (Pas-de-Calais). Photo. E. Danchin

Que faire des ruines en 1918 ?

Fallait-il ou non préserver les ruines de guerre ? Dès 1918 la question se pose et interroge l’idée même de souvenir, tandis que la France doit aussi se reconstruire.
Une exposition d'acrobaties par des internés allemands au camp de prisonniers de guerre de Newbury Racecourse dans le Berkshire en octobre 1914. Imperial War Museum/Wikimedia

Une lueur dans les ténèbres : l’honneur au cœur de la Grande guerre

Pendant la Première Guerre mondiale, la rhétorique de la chevalerie a permis de contrer l’inhumanité du conflit de façon parfois surprenante.
A Locarno (Italie), en 1925, de gauche à droite: Gustav Stresemann, Neville Chamberlain et Aristide Briand. Bundesarchiv/Wikimedia

Sous les ruines du 11 novembre 1918, des germes de projets européens

Célébrer la victoire – ou la paix – du 11 novembre 1918 invite à se rappeler à quel point cette date peut être perçue comme une étape importante dans la maturation de « l’idée européenne ».

Kontributor teratas

Lebih banyak