INRA

Premier institut de recherche agronomique en Europe, deuxième en sciences agricoles dans le monde, l'Institut National de Recherche Agronomique (INRA) mène des recherches au service d'enjeux de société majeurs.

INRA est un organisme national de recherche scientifique publique, sous la double tutelle des ministères en charge de la Recherche et de l’Agriculture. Nos missions : Produire et diffuser des connaissances scientifiques : plus de 4 000 publications par an dans le Web of Science. Former à la recherche et par la recherche : plus de 1 800 doctorants. Éclairer les décisions publiques : Expertises scientifiques collectives, études, prospectives. Contribuer à l'innovation par le partenariat et le transfert : 360 brevets, 457 certificats d'obtention végétale, 130 logiciels, bases de données et outils d'aide à la décision. Élaborer la stratégie de recherche européenne et nationale : 4 initiatives internationales, 2 initiatives européennes de programmation conjointe, 4 Eranet, 5 alliances nationales. Contribuer au dialogue entre sciences et société.

INRA est une communauté de 12 000 personnes dont 8 290 agents titulaires, 1 800 chercheurs titulaires, 2 552 stagiaires accueillis et 510 doctorants ; 186 laboratoires et 49 unités expérimentales au sein de 13 départements scientifiques et 17 centres de recherche. 880 millions de budget exécuté, dont 77 % en provenance du ministère de la Recherche et 20 % d'autres crédits publics.

Links

Displaying 1 - 20 of 23 articles

Barquette biodégradable issue de sous produits des industries agro-alimentaires, dont des fibres issues du broyage de pailles de blé. Émile Guilbert/Montpellier

Des emballages qui ne polluent pas, ça existe !

Les emballages plastiques sont régulièrement mis en cause pour leurs impacts néfastes sur la santé et l’environnement. Des innovations plus respectueuses offrent cependant de réelles alternatives.
Tique du genre Ixodes ricinus. A quel test se fier pour savoir si le parasite a transmis à la personne piquée la bactérie contenue dans ses glandes salivaires ? Richard Bartz/Wikimedia commons

Lyme : le grand bazar des tests de dépistage

La maladie transmise par les tiques reste difficile à diagnostiquer. Une plainte au pénal met en cause la fiabilité des tests. Voici l’efficacité que l'on peut en attendre, et leurs limites.
Plantation de pins rouges. Nicholas A. Tonelli/Flickr

« Effet McDo », les forêts aussi

De même que les centres-villes qui finissent tous par se ressembler, les forêts connaissent un phénomène d’homogénéisation. Quelles conséquences pour la biodiversité ?
Tique mâle de l'espèce Ixodes ricinus, dans la forêt domaniale de Flines-lès-Mortagne (Nord). Lamiot/Wikimedia

Plan maladie de Lyme : les tiques s’en réjouissent

La lutte contre cette infection s'organise avec efficacité. Toutefois le gouvernement se prive d'un levier qui pourrait protéger les Français : s'attaquer aux tiques et limiter leur prolifération.
Pour enlever une tique fixée sur la peau, il est recommandé d'utiliser un tire-tique, vendu en pharmacie. Otom/Wikimedia

Lyme : des moyens existent pour se protéger des tiques

Avec la fin des fortes chaleurs, les tiques sont de retour. Mieux les connaître et apprendre à les retirer aide à se prémunir contre les infections. Une appli sur smartphone est attendue.
Brochettes d’insectes sur un marché chinois. Harvey Barrison/Flickr

Demain, tous mangeurs d’insectes ?

Si l’entomophagie reste une pratique marginale en Occident, plus de 2 000 espèces d’insectes sont consommées dans le monde. Ils représentent une source de protéines précieuse.
« While Nothing Happens », par Ernesto Neto. Margherita Antinori/Flickr

Olfaction : les effluves du futur (3)

Troisième et dernier volet de notre série sur l'olfaction : l'odorat est un sens qui a de l'avenir. Alors, que sentirons-nous demain ?
Une odeur agréable. Petr Kratochvil/Publicdomainpictures.net

Olfaction : le cerveau a du nez !

Le musée du parfum a ouvert ses portes le 15 décembre à Paris. L'occasion de se demander : comment sentons-nous ? Sans être aussi affûté que celui du chien, notre nez procure d’infinies sensations.
Des touristes nagent parmi les poissons dans les eaux chaudes de la rivière Cuiaba (État du Mato Grosso) au Brésil.

Les effets inattendus de l’écotourisme sur les populations animales

Profiter de ses vacances pour être au plus près de la nature en explorant des aires protégées peut avoir des conséquences aussi surprenantes qu’insidieuses sur la faune.

Research and Expert Database

Authors

More Authors