Inra

Premier institut de recherche agronomique en Europe, deuxième en sciences agricoles dans le monde, l’Institut national de recherche agronomique (Inra) mène des recherches au service d’enjeux de société majeurs.

Inra est un organisme national de recherche scientifique publique, sous la double tutelle des ministères en charge de la Recherche et de l’Agriculture. Nos missions : produire et diffuser des connaissances scientifiques – plus de 4 000 publications par an dans le Web of Science ; former à la recherche et par la recherche – plus de 1 800 doctorants ; éclairer les décisions publiques – expertises scientifiques collectives, études, prospectives ; contribuer à l’innovation par le partenariat et le transfert – 360 brevets, 457 certificats d’obtention végétale, 130 logiciels, bases de données et outils d’aide à la décision ; élaborer la stratégie de recherche européenne et nationale – 4 initiatives internationales, 2 initiatives européennes de programmation conjointe, 4 Eranet, 5 alliances nationales ; contribuer enfin au dialogue entre science et société.

Inra est une communauté de 12 000 personnes dont 8 290 agents titulaires, 1 800 chercheurs titulaires, 2 552 stagiaires accueillis et 510 doctorants ; 186 laboratoires et 49 unités expérimentales au sein de 13 départements scientifiques et 17 centres de recherche. 880 millions de budget exécuté, dont 77 % en provenance du ministère de la Recherche et 20 % d’autres crédits publics.

Links

Displaying 1 - 20 of 107 articles

80 % du soja utilisé en France est importé, et 50 % de ces importations proviennent du Brésil, où ce produit constitue le premier facteur de déforestation. En France, il sert essentiellement à l'alimentation du bétail. Shutterstock

Déforestation au Brésil : que fait vraiment la France ?

La stratégie nationale de lutte contre la déforestation importée est ambitieuse, mais manque de moyens et de cohérence avec la politique menée.
Le thé est l’objet d’un véritable cérémonial dans certains pays, comme au Japon. Pixabay

Non, le thé vert ne protège pas du cancer

On prête au thé, et notamment au thé vert, d’innombrables vertus. Il serait même capable de prévenir le cancer. Pourtant, cet effet n’a jamais été mis en évidence chez l’être humain…
En juin dernier, de violents orages de grêle se sont abattus sur la région Auvergne Rhône-Alpes, dévastant des cultures, comme ces abricots, près de Romans-sur-Isère. Philippe Desmazes / AFP

Chocs climatiques : pourquoi les agriculteurs français sont-ils si mal assurés ?

À la suite des orages de grêle survenus dans le Sud-Est de la France en juin, la question de l’assurance des terres cultivées prend de l’ampleur.
Même lorsqu’une tique infectée par Borrelia a terminé son repas sanguin, il n’est pas certain qu’elle ait transmis la maladie. PxHere

Même piqué par une tique infectée, vous n’attraperez pas forcément la maladie de Lyme

Les tiques sont porteuses de nombreux microbes pouvant rendre malades l’être humain et les animaux. Mais elles ne les transmettent pas systématiquement lorsqu’elles piquent leurs victimes.
Dans le 17ème arrondissement à Paris, le nouveau centre de tri des déchets a une capacité de 45 000 tonnes et recyclera les déchets de 900 000 habitants. Lucas Barioulet / AFP

Pourquoi l’économie circulaire ne doit pas remplacer la sobriété

La circularité, même parfaite, n’a alors que peu d’effets sur le long terme, et ne fait que retarder de quelques années les pressions sur les ressources.
Le degré de transformation des aliments industriels influe sur la santé. Shutterstock

Aliments ultratransformés : de quoi parle-t-on ?

Un nombre croissant d’études pointe les effets néfastes de la consommation d’aliments ultratransformés sur la santé. Mais sauriez-vous les reconnaître dans les rayons des supermarchés ?

Research and Expert Database

Authors

More Authors