Articles on géopolitique

Displaying 1 - 20 of 88 articles

Des partisans de Marine Le Pen à Hénin-Beaumont, au soir du premier tour, le 23 avril 2017. Joël Saget / AFP

Macron–Le Pen, deux France dans le monde

Pour la première fois peut-être dans une élection présidentielle, la façon dont les candidats voient l’inscription de la France dans le monde pourrait être la variable déterminante à l’heure du choix.
Le 13 avril 2017, en Pologne: cérémonie d'accueil d'un bataillon de l'armée américaine déployée sur le flanc oriental de l'Alliance. Wojtek Radwanski/AFP

L’OTAN dans la ligne de mire des candidats à la présidentielle

S’il est difficile de savoir quel candidat sera sélectionné pour le second tour de la présidentielle, il est probable que les deux élus ne soient pas de chauds partisans de l’Alliance atlantique.
Dans un meeting de campagne, le 31 mars. Face à un monde de plus en plus complexe, les citoyens ont tendance à choisir comme leaders les personnes exprimant les jugements les plus péremptoires. Anne-Christine Poujoulat/AFP

Economique, sociale, identitaire ? La vraie nature de la crise : une crise de « stupidité » !

Les candidats à la présidentielle proposent des solutions simplistes et privilégient l’action sur la réflexion. Ils cèdent à la « stupidité », une culture qui se diffuse dans la société actuelle.
À Damas, le 7 avril, quelques heures après le raid américain sur une base près de Homs. Louai Beshara/AFP

Le coup de force de Trump en Syrie : et maintenant ?

Donald Trump, s’il a réussi son coup à court terme – les frappes sont saluées par les alliés des États-Unis –, doit prouver qu’il dispose d’une vraie stratégie pour régler la question syrienne.
Le secrétaire d'État américain, Rex Tillerson, à Pékin, avec son homologue chinois, Wang Yi. Lintao Zhang / POOL / AFP

L’administration Trump découvre l’Asie du Nord : vers l’Orient compliqué

Au stade d’isolement auquel est parvenu le régime de Pyongyang, ayant même lassé la Chine, l’arme nucléaire constitue sa seule garantie de survie et on voit mal comment il accepterait de s’en défaire.
Premier discours devant le Congrès pour Donald Trump, le 28 février 2017. Chip Somodevilla/AFP

Trump devant le Congrès : un examen de passage réussi

L’agenda proposé est clair et déterminé, le Président propose un changement fort pour le pays, il annonce la fin de l’Obamacare, le début de la dérégulation, une grande réforme des impôts.
Des soldats du Mozambique, à l'entraînement lors d'un exercice militaire à Djibouti. US Army/Flickr

L’Afrique à l’heure du nouveau régionalisme sécuritaire

Le domaine de la sécurité est comme celui du développement : tous les dix ans, une nouvelle idée émerge, et devient la doxa du moment. En Afrique, l’heure est au régionalisme sécuritaire.
Démonstration acrobatique de l'armée de l'Air, fin janvier 2017, à Riyad. Fayez Nureldine/AFP

Arabie saoudite, les raisons de l’interventionnisme au Moyen-Orient

Riyad est le gardien de la citadelle assiégée et s’impose comme le garant du statu quo de régimes dynastiques sortis indemnes du « printemps arabe », en dépit des mobilisations populaires d’ampleur.
Boris Eltsine, le 22 août 1991 à Moscou, à l'époque de l'illusion de la « fin de l'Histoire »… ITAR-TASS

Quand le début des années 1990 annonçait le monde d’aujourd’hui…

Au début des années 1990, l’optimisme n’était pas de mise, et plusieurs des prophéties faites à l’époque semblent, sinon se réaliser, tout du moins devenir plus probables aujourd’hui.
Donald Trump ( et son équipe ) dans le bureau ovale devant le « Resolute desk » le 25 janvier 2017. Karl-Ludwig Poggemann/Flickr

Faut-il avoir peur de Trump ?

Des idées pour répondre aux trois défis – protectionniste, géopolitique et populiste – lancés par la politique annoncée par le nouveau président américain.
Prestation de serment, le 20 janvier 2017, à Washington. Mandel Ngan / AFP

Donald Trump aux commandes, ou la stratégie du flou

Le risque est grand, pour le nouveau président américain, d’être mis en difficulté, et même contredit par le Congrès qui, contrairement à lui, connaît le jeu politique sur le bout des doigts.

Top contributors

More