Université de Pau et des pays de l'Adour

L’Université de Pau et des pays de l’Adour est une université pluridisciplinaire qui intervient dans trois grands champs disciplinaires :

  • droit, économie, gestion, management
  • sciences et technologies

  • lettres, langues, arts, sciences humaines et sport En formation initiale, continue, en alternance ou en apprentissage, l’UPPA prépare à des diplômes de licences, licences pro, masters et doctorats grâce à cinq UFR (unités de formation et de recherche) et deux écoles doctorales.

Elle comporte également deux IUT, un IAE (école universitaire de management), deux écoles d’ingénieur (l’ENSGTI, en génie des technologies industrielles et l’ISA BTP), un service formation continue et un centre de formation des apprentis.

Links

Displaying all articles

Ordinateur, jeux vidéos, smartphone… les enfants visionnent des écrans très tôt. Todd Hiestand/Flickr

Nos enfants face aux images du terrorisme

L’acte de s’informer s’individualise, y compris chez nos enfants. Les images du terrorisme leur parviennent sans qu’ils soient aptes à les décrypter. Une nouvelle culture de l’image est à enseigner.
Jan Massys ou Metsys, 1509, av. 1575 (entourage de), Tarquin et Lucrèce, c. 1550 (Palais des Beaux-Arts, Lille). Renaud Camus/Flickr

Tous misogynes ?

Malgré le rapprochement des sexes, la misogynie et les discriminations qui affectent les femmes dans leur vie de couple n’ont pas disparu, notamment dans les relations amoureuses.
Rassemblement dans le cadre de « Nuit debout » à Toulouse, en 2016. Pierre-Sélim/Flickr

Plaidoyer pour une culture syncrétique

Comment relancer le débat sur la cohésion sociale et le vivre ensemble ?
Les ‘croix de Lomas’ , à Ciudad Juárez, au Mexique, symbolisent le lieu où ont été retrouvés les corps mutilés de femmes en 1996, victimes de féminicide. Ioses/Wikimedia

Peut-on imaginer une infraction de féminicide en France ?

Si le droit français reconnaît une série de discriminations comme circonstances aggravantes du meurtre, le genre lui, demeure absent.
La mise en scène du suicide via internet ou les réseaux sociaux doit interpeller la société. Mais l'outil est-il à blamer ? Amanda Lohr/Flickr

Suicides d’adolescents sur internet : signe de la souffrance ultime ?

L’acte choquant de se donner la mort devant un écran d’ordinateur suscite de nombreuses interrogations, tout particulièrement lorsqu’il s’agit d’adolescents.
Ados : pourquoi nous font-ils si peur ? miaikransen/Pixabay

Sommes-nous adophobes ?

Notre représentation de l’adolescence est-elle juste ? Ou ne serait-elle pas plutôt représentative de sociétés sombrant dans le piège de la peur de nos enfants ?
La coopération policière et sécuritaire a connu un coup d'accélérateur au sein de l'UE depuis novembre 2015. Anne-Christine Poujoulat / AFP

Après Nice, quel rôle pour l’Union européenne contre le terrorisme ?

Les Vingt-Huit font l’objet de critiques acerbes en raison de leur prétendue passivité. En réalité, l’UE se mobilise activement depuis plusieurs mois et multiplie les initiatives.
A l’aéroport Roissy-Charles de Gaulle, Paris. Damien Fauchot/Flickr

Le long chemin de croix du fichier passagers

Après des années de tergiversations, l’Union européenne a voté en faveur de l’instauration d’un fichier passagers pour les vols au sein de l’UE. Mais les opposants à ce dispositif restent mobilisés
Contrôles à la frontière entre la France et le Luxembourg, le 19 novembre 2015. Jean-Christophe Verhaegen/AFP

Schengen, bouc émissaire commode des failles de la lutte antiterroriste

Plutôt que de se demander si Schengen est compatible avec la lutte antiterroriste, n’est-ce pas la volonté des États et de leurs dirigeants qui fait défaut dans la lutte antiterroriste ?
Deux soldats de l'armée belge en patrouille devant le siège de la Commission, à Bruxelles, le 24 novembre. Benoit Doppagne/Belga /AFP

L’Europe de la sécurité en retard sur l’Europe du terrorisme

Crise des migrants, attentats de Paris : l’Union européenne est décidée à mieux contrôler les mouvements en son sein. Mais les États membres ont du mal à renoncer à leur souveraineté en la matière.

Research and Expert Database

Authors

More Authors