Université Sorbonne Paris Cité (USPC)

Sorbonne Paris Cité (USPC) est une université qui réunit huit établissements et cinq organismes de recherche : l’Université Sorbonne Nouvelle–Paris 3, l’Université Paris Descartes, l’Université Paris Diderot, l’Université Paris 13, Sciences Po, l’Inalco, l’IPGP, l’EHESP, le CNRS, l’Inserm, l’Ined, l’IRD et l’Inria.

Couvrant les grands champs disciplinaires dans les humanités, arts, lettres et langues, les sciences de la vie et de la santé, les sciences sociales et politiques publiques ou encore les sciences exactes et technologie, USPC est, pour l’ensemble de sa communauté, une source d’innovations pédagogiques et de projets de recherche favorisant de nouvelles interactions disciplinaires inédites.

Cette grande université s’est donné pour principales missions d’organiser une offre de formation complète et cohérente, de soutenir l’excellence en recherche, de mettre en place de grands partenariats internationaux afin d’attirer les talents, qu’il s’agisse des étudiants, des enseignants-chercheurs, des chercheurs ou des personnels.

Links

Displaying 1 - 20 of 777 articles

D'après une étude récente, les systèmes d'intelligence artificielle seraient plus efficaces que l'homme pour dépister un cancer sur une mammographie. National Cancer Institute - Unsplash

L’intelligence artificielle va-t-elle bouleverser la profession médicale ?

Par quels mécanismes l’intelligence artificielle transformera-t-elle la pratique médicale ? Et au sein de quelles disciplines ?
La statue de Colbert devant l'Assemblée nationale a été taguée de l'inscription « négrophobie d'État » le 23 juin. Ministre de Louis XIV, il est considéré comme à l’initiative du Code noir. Joël Saget/AFP

Mémoire, histoire et reconnaissance : un débat profond qui mérite les nuances

Les débats actuels autour du racisme, de la mémoire, du passé colonial font rage. Ils traduisent une amplification de failles à l’œuvre depuis un demi-siècle au sein de la société française.
La crise du coronavirus a rappelé que le lavage des mains suppose de vraies séances d'apprentissage. Shutterstock

Covid-19 : assez d’informations, place à l’éducation !

On ne peut se contenter de diffuser des messages sur les gestes barrières pour que les comportements changent durablement. Mais quel accompagnement promouvoir pour une véritable éducation en santé ?
Boris Johnson applaudit les soignants britanniques devant le 10 Downing Street à Londres, le 28 mai 2020 à 20 heures. Tolga Akmen/AFP

Le yoyo de BoJo : la gestion symbolique de la crise du Covid-19 au Royaume-Uni

La popularité de Boris Johnson au Royaume-Uni s’est envolée au début de la pandémie avant de connaître une nette baisse. L’explication tient en partie à sa communication de crise.
Chinese President Xi Jinping (right) shakes hands with French Foreign Minister Jean-Yves Le Drian in Beijing on November 6, 2019. Also present is Élisabeth Borne, Minister of the Ecological and Inclusive Transition (left). Ludovic Marin/AFP

Covid-19: Lessons from China’s public diplomacy in the EU

China’s attempts to promote its actions and model of governance while discrediting the EU are not a short-term response to the pandemic, but part of a long-term strategy to build its international power.
Le général Yves Metayer (à gauche), chef des Forces armées dans la zone sud de l'océan Indien (FAZSOI), aux côtés de Catherine Barbezieux, directrice de l'hôpital de Mamoudzou (CHM), sur l'île française de Mayotte, le 11 juin 2020, lors d'une visite à l'Élément militaire de réanimation du Service de santé des armées (EMR-SSA) déployé en soutien au CHM. Ali Al-Daher/AFP

Le monde militaire face au Covid-19

Les armées et les industries de défense ont été mises à contribution dans la lutte contre le Covid-19. Analyse de leur implication en France, au Royaume-Uni, en Allemagne, en Espagne et en Italie.
Des habitants de Papouasie-Nouvelle-Guinée se rassemblent au bord de la route pour accueillir le président chinois Xi Jinping à Port Moresby le 16 novembre 2018, à la veille du sommet de la Coopération économique Asie-Pacifique (APEC). Saeed Khan/AFP

Polynésie française et Océanie : quelles stratégies chinoises ?

La Chine cherche à accroître son influence dans le Pacifique et spécialement en Océanie. Une politique qui ne va pas sans susciter de résistance, notamment de la part de l’Australie.
Anne Hidalgo, maire de Paris et candidate à sa réélection, lors d'une réunion de campagne à l'Élysée-Montmartre, à Paris, le 26 février 2020. Joel Saget/AFP

Le socialisme français peut-il être sauvé par ses maires ?

Quoique très affaibli, le PS a bien résisté au premier tour des municipales. Cette résilience s’explique par la tradition d’enracinement local du parti. Peut-il se réinventer un avenir national ?
La volonté de combattre le virus « quoi qu’il en coûte » énoncée par le président de la République Emmanuel Macron dans son allocution télévisée du 12 mars dernier, un révélateur du « moment keynésien » actuel. Denis Charlet / AFP

Relance économique : sommes-nous vraiment tous devenus keynésiens ?

Dans les travaux de l’économiste anglais, la politique budgétaire ne se réduit pas à un outil de dernier recours en période de crise.
Les drapeaux de la Mongolie, de la Chine et de la Russie flottent au vent lors des exercices militaires Vostok-2018 sur le terrain d'entraînement de Tsugol, en Sibérie, le 13 septembre 2018. Mladen Antonov/AFP

Chine/Russie : tensions périphériques et centralité mongole

Le Grand Jeu auquel se livrent Moscou et Pékin se déploie sur de nombreux terrains, notamment en Mongolie, pays immense, très peu peuplé et largement dépendant de ses deux grands voisins.
L'édile Nicolas Florian (LR) à droit et le candidat LREM Thomas Cazenave (gauche) se saluent alors qu'ils annoncent leur alliance en amont du vote du 28 juin. MEHDI FEDOUACH / AFP

Municipales, deuxième essai : un autre monde est-il encore possible ?

Le résultat des élections municipales va servir de test politique sur trois terrains: la réaction des électeurs, la configuration du monde politique de l'après-crise et la décentralisation.
Bénévoles du Secours Populaire devant l'université Paris VIII à Saint-Denis le 6 mai 2020. Les responsables d'associations évoquent le ralliement de nombreux «nouveaux» bénévoles. Thomas SAMSON / AFP

La solidarité au temps du Covid-19 : vers de nouveaux engagements

Les résultats d’une enquête récente montrent un renouveau des actions solidaires en France avec un engagement bénévole de proximité plus important de populations jeunes.
L'artiste sénégalais Alioune Diagne se produit sur l'esplanade du Trocadéro à Paris, le 11 février 2020, lors d'un rassemblement de soutien à Fariba Adelkhah et Roland Marchal. Thomas Samson/AFP

Pourquoi le combat de Fariba Adelkhah est le combat de tous

Incarcérée en Iran depuis un an pour n’avoir fait que son travail de chercheuse, Fariba Adelkhah vient d’être condamnée à six ans de prison. Son combat pour la liberté scientifique est aussi le nôtre.
Une statue de la Liberté brisée devant un magasin de souvenirs pillé après des émeutes consécutives contre la mort de George Floyd, New York, le 2 juin 2020. Johannes Eisele/AFP

La mort de George Floyd et celle du rêve américain

L’histoire de l’esclavage et de la ségrégation dont les Noirs ont fait l’objet pendant des siècles permet de mieux comprendre la mort de George Floyd et les émeutes qui se sont ensuivies.
Alexandros Michailidis/shutterstock

Le plan de relance et la réalité de l’Europe

Grâce au plan de relance annoncé par la Commission européenne, l’UE a gagné en légitimité en tant qu’acteur économique. Reste à résoudre le problème que pose son déficit démocratique.
Marine Le Pen et Jordan Bardella (RN) lors du traditionnel hommage à Jeanne d'Arc devant sa statue à Paris le 1er mai 2020. coronavirus). Alain JOCARD / AFP

Comment la crise souligne les faiblesses des extrêmes

En dépit des apparences, la montée en puissance de nombreuses thématiques chères aux partis d’extrême droite ou gauche ne semble pas leur bénéficier particulièrement en temps de crise.
Des passagers portant un masque font la queue pour monter à bord d'un bateau, pour se rendre de l'île de Groix à Lorient, le 12 mai 2020 à Groix, le deuxième jour de l'assouplissement par la France des mesures de déconfinement mis en place pour freiner la propagation du Covid-19. Loic Venance/AFP

Sommes-nous plus préoccupés par la santé ou par l’économie ?

D’après un sondage récent, 41 % se préoccupent plus des conséquences économiques de la crise et 26 % des conséquences sanitaires.

Authors

More Authors